Bourse > Casino guichard > Casino guichard : La crise brésilienne pèse sur le 1er trimestre de Casino
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
41.440 € -1.38 % Temps réel Euronext Paris
41.950 €Ouverture : -1.22 %Perf Ouverture : 42.120 €+ Haut : 41.440 €+ Bas :
42.020 €Clôture veille : 440 806Volume : +0.40 %Capi échangé : 4 600 M€Capi. :

Casino guichard : La crise brésilienne pèse sur le 1er trimestre de Casino

La croissance de Casino ralentit légèrement au 1er trimestreLa croissance de Casino ralentit légèrement au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Casino a fait état mercredi d'une croissance organique en léger retrait à l'issue d'un premier trimestre 2015 marqué par une moindre baisse en France et un ralentissement au Brésil où les ventes reculent dans le non-alimentaire.

Le chiffre d'affaires du distributeur a totalisé 11,9 milliards d'euros, en ligne avec les attentes des analystes, signant une hausse de 5,3% en données publiées et de 2,7% à taux de change constants, hors essence et effets calendaires, après 3,1% au dernier trimestre de 2014.

En France, les tendances ont été moins négatives. La baisse des ventes à magasins comparables a été de 1,5% dans les hypermarchés Géant (contre -2,3%) engagés dans des baisses massives de prix, qui ont encore atteint 3,8%.

Dans les supermarchés, le recul en comparable a été de 1,4% (après -2,9%) et a atteint 5,6% chez Franprix Leader Price (-5,9%).

Au Brésil, son premier marché, Casino a amélioré ses performances dans l'alimentaire avec sa filiale Grupo Pao de Acucar, qui a signé une croissance de 4,9% à magasins comparables (après +2,1%).

Mais ses ventes de non-alimentaire (Viavarejo), très touchées par la crise économique qui frappe le pays, sont passées dans le rouge, reculant de 2,7% en comparable, après une hausse de 1,2% en fin d'année dernière.

Ces chiffres contrastent avec ceux de Carrefour, qui a une nouvelle fois vu ses ventes progresser dans l'ensemble de ses formats en France où il a accéléré la cadence avec des ventes en progression de 2,5%, et qui a signé une brillante performance au Brésil (+8,4% en comparable).

La filiale de e-commerce Cnova, introduite au Nasdaq fin novembre et regroupant principalement les actifs du brésilien Nova Pontocom et du français CDiscount, a vu sa croissance atteindre 17%.

Le groupe a confirmé tabler, pour 2015, sur une progression de son résultat opérationnel courant (ROC) en France et, à l'international, sur une croissance de son ROC supérieure à celle du chiffre d'affaires.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...