Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Forte croissance en Asie et en Amérique Latine
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
45.010 € +4.09 % Temps réel Euronext Paris
43.320 €Ouverture : +3.90 %Perf Ouverture : 45.050 €+ Haut : 43.300 €+ Bas :
43.240 €Clôture veille : 639 736Volume : +0.58 %Capi échangé : 4 996 M€Capi. :

Casino guichard : Forte croissance en Asie et en Amérique Latine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'établit à 11,9 MdsE au 1er trimestre 2015, en croissance de +5,3% par rapport au 1er trimestre 2014.

' Cette bonne performance s'explique par la forte croissance de la distribution alimentaire en Asie et en Amérique Latine, par le développement rapide des activités de E-commerce et par la poursuite du redressement organique des ventes en France (-1,3% contre -1,9% au 4ème trimestre 2014) ' indique le groupe.

En France, les activités de distribution enregistrent un chiffre d'affaires de 4 426 millions d'euros. La croissance organique s'établit à -1,3%. Elle est en amélioration par rapport au 4ème trimestre 2014 (-1,9%). ' Les baisses de prix réalisées en 2014 affectent encore le chiffre d'affaires de la France à hauteur de -1,9% ' précise le groupe.

Le chiffre d'affaires des activités de distribution alimentaire en Amérique Latine progresse à 3 870 millions d'euros (+10,2%). Il affiche une accélération de la croissance organique (+6,1% contre +5,1% au T4 2014) et profite de l'intégration de Super Inter en Colombie.

En Asie, le chiffre d'affaires des activités de distribution alimentaire s'établit à 1 043 millions d'euros, en croissance de +25,4%, grâce en partie à des effets de change favorables.

Dans le E-commerce, Cnova enregistre une progression de +17,7% de son chiffre d'affaires net au 1er trimestre 2015.

Le Groupe confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2015. En France, le groupe s'attend à une progression du chiffre d'affaires annuel en organique et à un résultat opérationnel courant (ROC) annuel supérieur à celui de l'exercice précédent.

A l'international, la croissance organique devrait être soutenue let la croissance du ROC devrait être supérieure à celle du chiffre d'affaires.

Au total, la direction vise une progression organique du ROC et une amélioration du ratio DFN / EBITDA de l'ordre de 0,2 x

Compte tenu des baisses de prix effectuées en 2014, dont l'impact sur le 1er trimestre s'inscrit à -1,9%, le ROC en France au 1er semestre 2015 sera inférieur à celui du 1er semestre 2014.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...