Bourse > Carrefour > Carrefour : Vers une offre sur guyenne et gascogne ?
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
23.280 € +1.70 % Temps réel Euronext Paris
22.890 €Ouverture : +1.70 %Perf Ouverture : 23.425 €+ Haut : 22.885 €+ Bas :
22.890 €Clôture veille : 2 949 880Volume : +0.39 %Capi échangé : 17 605 M€Capi. :

Carrefour : Vers une offre sur guyenne et gascogne ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Guyenne et Gascogne décollait de 11% ce matin en Bourse de Paris à 90,1 euros. Selon une information parue dans Le Figaro, Carrefour plancherait sur une offre publique d'échange (OPE) sur ce groupe qui exploite des hyper et supermarchés franchisés à l'enseigne rouge et bleue dans le Sud-Ouest de la France.

Le conseil de Carrefour se réunirait ce jour à ce propos, ajoute le journal, qui précise que l'opération serait “amicale”. Aucune parité quant à l'éventuel échange n'a filtré pour l'instant.

Vers 10 heures 20, le titre Guyenne et Gascogne a déjà reflué sensiblement depuis son point haut de 102,6 euros atteint en en tout début séance. Carrefour, lui, se tasse parallèlement de 0,7% 18,9 euros.

A son cours actuel en hausse de 11,4% depuis le début de l'année, Guyenne et Gascogne capitalise environ 600 millions d'euros environ, à comparer avec près de 13 milliards pour Carrefour, dont le titre a baissé de 39% environ depuis le dernier réveillon.

Guyenne et Gascogne détient aussi 50% de la coentreprise Sogara aux côtés de Carrefour, holding qui lui-même contrôle 13 hypermarchés français et 8,23% de Centros Commerciales Carrefour, filiale espagnole du distributeur.

Contacté par Cercle Finance, Carrefour ne commente pas l'information quand Guyenne & Gascogne n'avait pas réagi à cette heure.

Réagissant à l'article du Figaro, un premier analyste parisien rapporte que le contrat de franchise liant Carrefour à Guyenne et Gascogne serait, 'semble-t-il', remis en jeu. Le distributeur a alors le choix entre perdre son premier franchisé, ce qui déboucherait probablement sur une bataille juridique en raison de l'intrication des deux groupes via la Sogara.

Deux alternatives sont identifiées : soit gagner du temps, soit racheter de Guyenne & Gascogne. L'analyste estime, à première vue, qu'une parité de cinq titres Carrefour pour chaque action Guyenne et Gascogne semble envisageable, ce qui représenterait une prime de 15 à 20%.

Chez Aurel BGC, on estime que la fenêtre pour l'offre d'échange serait plutôt de un à trois à un à quatre. 'L'OPE apparaît certes comme la meilleure solution pour Carrefour mais pourrait paraître peu séduisante aux actionnaires de Guyenne et Gascogne compte tenu des difficultés actuelles de Carrefour et de perspectives 2012 assez sombres', commente le bureau d'études.

Par conséquent, 'les négociations risquent d'être tendues pour satisfaire les deux parties et le risque de voir finalement passer Guyenne et Gascogne sous une autre enseigne (le groupe avait failli passer sous enseigne Auchan en 2008) ne peut être exclu, sauf à accorder une forte prime et décevoir alors les actionnaires de Carrefour. In fine, cette opération pourrait donc avoir un impact négatif sur le titre Carrefour”, termine Aurel BGC.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...