Bourse > Carrefour > Carrefour : Knight vinke plaide pour la stabilité chez carrefour
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
23.280 € +1.70 % Temps réel Euronext Paris
22.890 €Ouverture : +1.70 %Perf Ouverture : 23.425 €+ Haut : 22.885 €+ Bas :
22.890 €Clôture veille : 2 949 880Volume : +0.39 %Capi échangé : 17 605 M€Capi. :

Carrefour : Knight vinke plaide pour la stabilité chez carrefour

tradingsat

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Knight Vinke estime que le groupe Carrefour doit avant tout préserver sa stabilité pour pouvoir se concentrer sur l'essentiel, à savoir le plan de redressement de ses activités en France.

Le fonds activiste américain, qui détient 1,5% du capital de Carrefour et a mené avec succès la fronde contre le projet d'introduction en Bourse d'une partie de l'immobilier du distributeur français, a déclaré mardi qu'il voterait en faveur du plan de scission de Dia, la filiale de hard discount de Carrefour destinée à être cotée à Madrid début juillet.

Le directeur général du fonds, Eric Knight, a également indiqué lors d'une conférence de presse qu'il ne s'opposerait pas au renouvellement des mandats proposés à l'assemblée générale du groupe le 21 juin, et qu'il ne demanderait pas de siège d'administrateur.

"Nous ne voulons certainement pas la déstabilisation d'un grand groupe d'intérêt national comme Carrefour", a-t-il précisé, ajoutant: "Nous ne voulons pas faire de coup de théâtre ravageur en assemblée générale."

Eric Knight a également estimé que le directeur général de Carrefour, Lars Olofsson, avait perdu beaucoup de sa crédibilité mais qu'il devait absolument rester à son poste pour pouvoir mener à bien le plan de redressement des hypermarchés français via le nouveau format des Carrefour Planet.

Après deux profit warnings en 2010 et le départ des deux hommes clés qu'il avait choisi il y a à peine un an pour remettre Carrefour sur les rails en France et en Europe, Lars Olofsson est fragilisé et le groupe bataille pour retrouver la confiance des investisseurs.

RÉSERVES SUR UNE ÉVENTUELLE OPÉRATION AU BRÉSIL

En outre, la stratégie de scission - poussée par les deux grands actionnaires Groupe Arnault, holding de Bernard Arnault, (LVMH), et le fonds Colony Capital, qui détiennent à eux deux 20% du capital - ne fait pas l'unanimité. Elle a notamment provoqué le départ de Jean-Martin Folz du conseil d'administration du groupe, début mars.

"L'enjeu principal pour Carrefour, c'est de réussir son plan de transformation. Le management est démotivé par les aléas d'une stratégie qui change tout le temps (...) Le groupe a besoin de davantage de stabilité", a poursuivi Eric Knight, jugeant qu'un départ d'Olofsson serait "catastrophique".

Le fonds s'est également exprimé sur une éventuelle fusion entre les activités de Carrefour au Brésil et le Grupo Pao de Açucar (GPA), détenu pour un tiers par Casino.

Un tel projet, s'il était avéré, cadrerait mal avec la nécessité pour le groupe de se concentrer sur son redressement opérationnel.

Aussi, dans une lettre envoyée au conseil d'administration de Carrefour, Knight Vinke exprime-t-il ses réserves concernant un projet qui soulève selon lui de nombreuses questions, notamment sur une éventuelle dilution des actionnaires de Carrefour ou sur le risque de contentieux avec Casino.

Le fonds préfère donc réserver sa position jusqu'à ce que les conditions d'un éventuel accord soient rendues publiques, tout en estimant que la vente par morceaux des activités de Carrefour dans les pays émergents ne lui paraît pas être une bonne solution.

A la Bourse de Paris, le titre Carrefour a pris 1,6% à 30,78 euros tandis que Casino a cédé 1,01% à 72,70 euros, dans un marché en hausse de 1,6%.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...