Bourse > Carrefour > Carrefour : UBS dégrade sur des doutes stratégiques
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
22.890 € +2.42 % Temps réel Euronext Paris
22.400 €Ouverture : +2.19 %Perf Ouverture : 22.960 €+ Haut : 22.390 €+ Bas :
22.350 €Clôture veille : 3 411 210Volume : +0.45 %Capi échangé : 17 310 M€Capi. :

Carrefour : UBS dégrade sur des doutes stratégiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a peu apprécié le discours de la direction du groupe de distribution français Carrefour, qui publié hier ses résultats annuels. Selon les analystes, le management 'n'a pas répondu aux enjeux stratégiques de façon adéquate'. Le conseil d'UBS sur la valeur revient donc d''achat' à 'neutre', l'objectif de cours correspondant étant réduit de 30 à 27 euros.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 prend 2% environ, l'action Carrefour reste neutre ce matin.

Le 7 mars dernier, UBS dressait la liste des questions stratégiques lui posant problème chez Carrefour. Il s'agissait d'abord du poids jugé excessif des hypermarchés, un format désormais boudé par les consommateurs, et des questions soulevées par la concurrence croissante des ventes en ligne de produits alimentaires. Autres questions auxquelles UBS attendait des réponses : les tendances économiques difficiles au Brésil, où le groupe est bien implanté, en Chine, et enfin la génération de trésorerie.

De tous ces points de vue, les analystes n'ont pas été emballés par le discours tenu hier par Georges Plassat, le patron de Carrefour. 'Nous sommes notamment déçus par le niveau toujours élevé des investissements et par le flou qui entoure toujours la refonte des hypermarchés', indique la note.

Autres points retenus par les analystes pour dégrader leur conseil sur l'action Carrefour : les tendances jugées décevantes du marché français, où 'la perte de parts de marché de Carrefour s'est accélérée'. Certes, la croissance du segment Drive (ces points de collecte où les clients viennent retirer les courses commandées sur Internet) est soulignée, mais cette activité est déficitaire et les intentions de la direction en la matière sont jugées peu claires. Et enfin du côté des hypermarchés, gare aux investissements, redoute UBS.

Enfin, la conjoncture dans les pays émergents, auxquels Carrefour est sensiblement exposé, suscite toujours des inquiétudes, notamment le Brésil.



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...