Bourse > Carrefour > Carrefour : Carrefour planche sur la scission de dia et property
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
23.280 € +1.70 % Temps réel Euronext Paris
22.890 €Ouverture : +1.70 %Perf Ouverture : 23.425 €+ Haut : 22.885 €+ Bas :
22.890 €Clôture veille : 2 949 880Volume : +0.39 %Capi échangé : 17 605 M€Capi. :

Carrefour : Carrefour planche sur la scission de dia et property

Carrefour planche sur la scission de dia et propertyCarrefour planche sur la scission de dia et property

par Nina Sovich et Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration de Carrefour se réunit ce mardi pour plancher sur un projet de scission de 25% de la filiale immobilière Carrefour Property et de la totalité de Dia, les actifs de hard discount du distributeur, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Après deux 'profit warnings' successifs, le numéro deux mondial de la distribution veut "optimiser" sa performance opérationnelle et la valorisation de ses actifs, sous la pression de ses principaux actionnaires, le fonds Colony Capital et Groupe Arnault, la holding familiale de Bernard Arnault, PDG de LVMH, qui détiennent ensemble 14% du capital de Carrefour.

Une cotation des deux entités à Paris, pour les actifs immobiliers, et à Madrid pour le hard discount devrait intervenir plus tard dans l'année, une fois la scission approuvée par l'assemblée générale des actionnaires, a-t-on dit à Reuters.

"La scission est l'option la plus logique car les synergies sont limitées et parce que le processus est plus simple à mettre en place qu'une introduction en Bourse", a précisé une des sources.

"Le projet, c'est de séparer totalement Dia et de conserver le contrôle majoritaire de Carrefour Property", a indiqué une autre source.

Carrefour, qui avait déjà évoqué à plusieurs reprises une possible cession d'une part minoritaire de sa foncière, propriétaire des murs de ses hypermarchés et d'une partie de ses supermarchés en Europe, avait confirmé en janvier qu'il envisageait de mettre certains de ses actifs sur le marché.

Le scénario d'une séparation d'avec Dia avait alors circulé.

Les actifs de Dia sont valorisés par les analystes aux alentours de 4,0 milliards d'euros, soit environ six euros par action Carrefour. Carrefour Property est quant à elle valorisée à 11,0 milliards d'euros, soit 16 euros par action Carrefour.

Dia, héritée de la fusion avec Promodes en 1999, est le troisième acteur mondial du hard discount derrière Aldi et Lidl.

Comptant pour 11% des ventes du groupe et 7% de son résultat opérationnel, l'enseigne ne constitue pas un actif stratégique pour Carrefour. Très rentable en Espagne, elle rencontre des difficultés en France.

Actionnaires de référence de Carrefour depuis mars 2007, Colony et Groupe Arnault ont acquis leur participation pour un prix moyen évalué à environ 47 euros par action, un niveau encore très supérieur au cours actuel du titre, et auquel s'ajoute le coût de la dette contractée pour financer leur participation.

Le titre Carrefour s'échangeait à 35,83 euros à la Bourse de Paris à 10h10 (+0,7%), en hausse de 16% depuis le début de l'année.

Avec Dominique Vidalon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...