Bourse > Carmat > Carmat : "Très près de débuter la phase clinique en Europe"
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
32.050 € +5.08 % Temps réel Euronext Paris
30.500 €Ouverture : +5.08 %Perf Ouverture : 32.050 €+ Haut : 30.500 €+ Bas :
30.500 €Clôture veille : 7 882Volume : +0.13 %Capi échangé : 190 M€Capi. :

Carmat : "Très près de débuter la phase clinique en Europe"

CarmatCarmat

(Tradingsat.com) - Carmat a dévoilé lundi matin ses résultats 2012, avant l'ouverture du marché parisien. Sans surprise, le concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde fait état d'une perte nette de -17,19 millions d'euros, en augmentation par rapport à l'exercice 2011 (-13,44 millions d'euros). Aucun chiffre d’affaires n’a été enregistré au titre de l’activité en 2012 puisque le projet de cœur artificiel total est toujours en phase de développement.

"Les résultats annuels 2012 sont en ligne avec nos attentes et reflètent l’intensité des activités menées au cours de l’année pour notre projet du cœur artificiel", a commenté Marcello Conviti, le directeur général de Carmat.

Concernant l'avancement du projet, la société indique qu'elle "continue à produire de nouvelles données pour le dossier technique déposé à l’ANSM [Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, ndlr]". "A ce jour, l’ensemble des tests sur banc et sur animal s’est déroulé de manière satisfaisante et trois équipes chirurgicales françaises sont prêtes à implanter la prothèse sur l’homme dès qu’une autorisation d’essai clinique sera obtenue", précise le groupe.

Carmat a également mis en place un plan d’essai clinique dans d’autres pays afin de pouvoir compter sur d’autres centres pour initier ou élargir l’essai dans les meilleurs délais.

"Dans un contexte réglementaire évolutif, nous sommes aujourd'hui très près de débuter la phase clinique en Europe, grâce au travail de nos équipes, au soutien de nos actionnaires et à la confiance des équipes médicales et de la communauté scientifique." souligne Marcello Conviti.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...