Bourse > Carmat > Carmat : Le Prince Sultan Cardiac Center de Riyadh est prêt pour le coeur artificiel
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
30.900 € -4.10 % Temps réel Euronext Paris
32.490 €Ouverture : -4.89 %Perf Ouverture : 32.490 €+ Haut : 30.120 €+ Bas :
32.220 €Clôture veille : 8 493Volume : +0.14 %Capi échangé : 183 M€Capi. :

Carmat : Le Prince Sultan Cardiac Center de Riyadh est prêt pour le coeur artificiel

Coeur artificiel CarmatCoeur artificiel Carmat

(Tradingsat.com) - Après avoir détaillé jeudi dernier ses autorisations obtenues en Belgique, en Pologne et en Slovénie pour effectuer les premières implantations humaines de son coeur artificiel, Carmat est revenu lundi soir sur l'accord conclu avec le Prince Sultan Cardiac Center de Riyadh (Royaume d'Arabie Saoudite).

« Le Prince Sultan Cardiac Center a acquis une réputation mondiale comme centre d'excellence pour le traitement des maladies cardiaques et participé à des essais internationaux prestigieux. Nous sommes extrêmement honorés de leur accord de participation aux premiers essais cliniques de notre cœur artificiel bioprothétique révolutionnaire », a déclaré Marcello Conviti, Directeur général de Carmat.

Commentant cet accord, le Professeur Antonio Calafiore, chef du service de chirurgie cardiaque adulte au Prince Sultan Cardiac Center (PSCC) de Riyadh, souligne que « Les maladies cardiovasculaires sont devenues une cause majeure de décès au Moyen-Orient ». Il met en avant le rôle de « tout premier rang pour l'enseignement et la recherche dans la région » du PSCC, qui « a déjà pris part à de nombreux essais de dispositifs innovants effectués pour la première fois sur l'homme ».

« De plus, conclut Antonio Calafiore, le centre dispose d'une base de recrutement de patients très importante dans tout le Moyen-Orient. Après que notre comité d'éthique nous a accordé son approbation, nous sommes prêts et très impatients d'implanter le cœur artificiel bioprothétique de Carmat ».

Enfin, le Dr Hussein Al-Amri, Directeur de l'Administration Médicale du Prince Sultan Cardiac Center, a commenté :

« Nous sommes ravis de cette occasion qui nous est donnée de conforter le leadership du PSCC dans le traitement des insuffisances cardiaques terminales. Ce dispositif viendra étoffer le dispositif médical de pointe dont nous disposons déjà, tels que les clips mitraux, les dispositifs destinés au sinus coronaire, la chirurgie traditionnelle sur les valves et les ventricules, et les transplantations cardiaques. Ce nouveau cœur artificiel total répond à nos critères de qualité de vie pour nos patients : grâce à ses composants biologiques, il devrait réduire le besoin de prise d'anticoagulants tout au long de la vie. »

Le processus de sélection des patients est en cours de finalisation et la formation des équipes chirurgicales et médicales du PSCC a commencé. Les premières implantations pourraient avoir lieu à l'issue de cette formation.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...