Bourse > Carmat > Carmat : "Difficile de prévoir la fin des tests d'endurance"
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
32.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
30.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 190 M€Capi. :

Carmat : "Difficile de prévoir la fin des tests d'endurance"

tradingsat

(Tradingsat.com) - La publication des résultats semestriels de Carmat est sanctionnée lundi à la Bourse de Paris, où l'action de l'inventeur du coeur artificiel total le plus avancé au monde perd plus de 5% à 114 euros en milieu d'après-midi.

Sans surprise, la phase de préparation des essais cliniques et de l'industrialisation de la prothèse s'est traduite par un creusement de la perte nette à -10,7 millions d'euros, contre -4,8 millions d'euros un an plus tôt.

La société a par ailleurs publié un niveau de trésorerie de 16,6 millions d'euros à fin juin, contre 29 millions d'euros à fin décembre 2011. Un niveau inférieur aux attentes d'Arnaud Guérin, analyste chez Portzamparc, qui anticipait 20 millions d'euros. Un décalage qui s'explique à la fois par des imprévus survenus pendant les phases de tests d'endurance de la prothèse et par le décalages de certaines subventions et avances remboursables.

"Avec 16,6 millions d'euros de trésorerie et 13,8 millions d'euros de subventions et avances remboursables, la société dispose de l'enveloppe nécessaire pour atteindre et réaliser les essais cliniques", estime cependant l'analyste.

Selon lui, le retard pris dans le déroulement des tests d'endurance ne remet d'ailleurs pas en question la perspective de voir le projet arriver en études clinique. Mais "il devient difficile de prévoir la fin des tests d'endurance", souligne Arnaud Guérin.

En effet, pour obtenir l'accord de l'ANSM (Agence Nationale du Médicament) pour débuter les essais clinique, il faut finaliser des tests d'endurance de 5 dispositifs implantables, la durée de ces tests étant de 4 mois. Or, bien que le premier test ait été conclu avec succès en juillet, l'analyste fait remarquer que "si un problème survient, il faut analyser la cause et la corriger, puis recommencer quatre mois de test".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...