Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une tentative de franchissement des 5 000 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Vers une tentative de franchissement des 5 000 points

(Tradingsat.com) - Le pouvoir de Mario Draghi sur les marchés s'est une nouvelle fois vérifié jeudi. Par ses déclarations à l’occasion du point presse de la BCE de jeudi, le président de l’institution monétaire a permis au CAC 40 de poursuivre son ascension. L’indice phare a clôturé sur un gain de près de 1% (+0,94%) à 4963,51 points, soit un nouveau plus haut depuis le 3 juin 2008.

Mario Draghi a indiqué que le programme de rachats massifs de dettes publiques, dit d’assouplissement quantitatif (quantitative easing ou QE), annoncé dans l’euphorie le 22 janvier dernier, débuterait lundi prochain 9 mars. Pour rappel, la BCE a prévu de racheter chaque mois, et jusqu’en septembre 2016, pour 50 milliards d’euros d’obligations souveraines de la zone euro et 10 milliards de titres privés, tels que des créances titrisées, pour un montant total susceptible de dépasser les 1 000 milliards d’euros.

La BCE s’est par ailleurs montrée plutôt optimiste sur la croissance en zone euro en 2015 et 2016, tablant désormais sur des progressions de 1,5% cette année et 1,9% l’an prochain, contre de précédentes estimations de 1% et 1,5%.

M. Draghi a complètement éclipsé une mauvaise statistique sur le front de l'emploi américain. Le Département américain au Travail a recensé 313 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 28 février, soit une hausse de 7 000 par rapport à la semaine précédente. Il s'agit d'une mauvaise nouvelle puisque les économistes attendaient en moyenne seulement 293 000 nouveaux inscrits.

La perspective de l’afflux de liquidités liées au QE a logiquement fait pression sur l’euro, qui a reculé sous 1,10 dollar pour la première fois en onze ans et demi. Airbus, dont les ventes d’avions sont libellées en dollars, en a profité pour bondir de 4,8% à un nouveau plus haut historique de 59,2 euros.

D'autres poids lourds de la cote parmi les valeurs exportatrices, L’Oréal (+0,9% à 164,8 euros), Essilor (+2,3% à 106,8 euros), LVMH (+1,6% à 167,7 euros), Danone (+1,7% à 62,4 euros), Legrand (+0,8% à 49,6 euros) et Air Liquide (+0,9% à 118,8 euros) ont aussi inscrit de nouveaux plus hauts.

Très en vue également, l’action Carrefour s’est illustrée jeudi par un gain de 2,4% à 30,4 euros après la publication de résultats annuels 2014 jugés convaincants, alors qu’à l’inverse EDF a continué de chuter (-2,4%). La « convergence » évoquée par le gouvernement entre l’électricien et le groupe nucléaire Areva, en difficulté financière, pour créer un « champion français de l’énergie », effraie plus qu’elle ne convainc les investisseurs.

Hors indice phare, Arkema a bondi de 6,2% à 69,9 euros, signant la plus forte hausse du SBF 120, alors que le groupe de chimie a su maintenir une marge d’EBITDA solide à 13,2% en 2014 dans un contexte de marché impacté par des difficultés dans les gaz fluorés et les acryliques.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont retrouvé le chemin de la hausse, à l'image du Dow Jones (+0,21% à 18 135 points) et du Nasdaq Composite (+0,32% à 4 982 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,12% à 2 101 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.1010$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 50.80$ environ.

Sur le plan des publications macroéconomiques ce vendredi, les opérateurs prendront connaissance de l'indice des prix à la consommation en Suisse à 09h15, de la balance commerciale américaine à 14h30, de la balance commerciale et des permis de construire au Canada à 14h30, et du rapport officiel sur l'emploi américain à 14h30.

Pour rappel, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a révélé mercredi que le nombre d'emplois non-agricoles créés dans le secteur privé aux Etats-Unis s'est élevé à 212 000 en février sur une base ajustée des variations saisonnières. Les économistes attendaient en moyenne un chiffre un peu plus élevé avec 219 000 créations de postes sur la période.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La moyenne mobile à 10 jours (en bleu clair) a été réintégrée mercredi en données de clôture, dans des volumes fermes. Nous considérons qu'à l'issue de la séance du 3 mars, l'indice phare français a réalisé une fausse sortie sous cette courbe de tendance. Cette dernière reste par conséquent un niveau de support majeur. Le biais de court terme reste fermement haussier. Et il le restera à nos yeux tant que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) tiendra bon. L'indice va maintenant s'atteler au franchissement du seuil symbolique des 5 000 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4856.00 points.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5000.00
  • Support(s) : 4856.00 / 4770.00 / 4571.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 11 %
  • Ecart(s) support : 8 % / 7 % / 3 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une tentative de franchissement des 5 000 points (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une tentative de franchissement des 5 000 points (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...