Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une réintégration d'un vaste range
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

CAC 40 : Vers une réintégration d'un vaste range

(Tradingsat.com) - Il va falloir être contrarien dans notre façon d'appréhender l'indice CAC 40 en ce début de semaine, le lourd reflux de jeudi pouvant être suivi d'une réintégration rapide d'un vaste canal de consolidation (range) entre 4 730 et 5 000 points.

La Bourse de Paris a certes terminé en légère baisse de 0,33% à 4 714,79 points vendredi, perdant encore du terrain au lendemain d'un plongeon de 3,58%, dans le sillage d'annonces moins généreuses que prévu de la BCE. Mais l'indice phare français a terminé la séance de vendredi loin de ses plus bas du jour (4 671 points).

Le pétrole a ouvert en baisse à New York, alors que des informations de presse évoquaient un relèvement des objectifs de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole réunie à Vienne, laquelle a finalement décidé de ne pas réduire son niveau de production.

Par ailleurs, le principal indicateur du jour, à savoir le rapport mensuel sur l'emploi américain, a été plutôt bien accueilli par le marché, puisqu'il conforte les attentes d'une hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), à l'issue de sa prochaine réunion les 15 et 16 décembre.

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont ralenti en novembre mais ont affiché un niveau encore plus solide que prévu tandis que le taux de chômage est resté inchangé à 5% de la population active, au plus bas depuis 7 ans.

Pour le reste, le marché a été toujours sous le coup de sa déception de la veille, après les annonces plus timides que prévu de la Banque centrale européenne. La BCE a abaissé son taux dépôt et étendu la durée de son programme de rachats d'actifs, mais sans augmenter leur montant mensuel.

Côté valeurs, la baisse du brut a pesé sur le secteur pétrolier, à l'image de Technip (-2,10% à 46,22 euros), Total (-2,27% à 43,46 euros), Vallourec (-4,99% à 8,90 euros) et Maurel et Prom (-3,85% à 2,90 euros).

Dans la foulée, plusieurs valeurs industrielles ont souffert, comme ArcelorMittal (-2,36% à 3,97 euros) et LafargeHolcim (-1,62% à 48,45 euros).

A l'inverse, Air France - KLM a profité du recul des cours du pétrole pour grimper de +3% à 6,39 euros.

Axa a profité (+3,23% à 25,25 euros) de l'annonce d'une réévaluation de sa politique de distribution de dividende et du fait que l'entrée en vigueur du nouveau cadre réglementaire de l'assurance, Solvabilité II, lui permettrait d'augmenter ses flux de trésorerie (cash flows) opérationnels de 500 millions d'euros par an.

Rassurés par le rapport officiel sur l'emploi qui donne de la visibilité sur la politique monétaire à venir aux Etats-Unis, les opérateurs ont plébiscité vendredi les principaux indices sur actions, et ce dans des volumes solides. Le Dow Jones a gagné 2,12% à 17 847 points et le Nasdaq Composite 2,08% à 5 142 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 2,05% à 2 091 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0870$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négocie à 39,60$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, peu de chose à se mettre sous la dent ce jour. On retiendra toutefois à l'agenda, l'indice de confiance des investisseurs (Sentix) en Zone Euro à 10h30 et l'indice des tendances du marché de l’emploi aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une approche contrarienne nous invitera à opter pour une réintégration rapide du vaste canal de consolidation (range) qui encadre les cours de l'indice phare français depuis le 22 octobre et la validation d'une figure technique haussière en double creux. La performance des indices américains vendredi devrait aider à cette réintégration. Il faudra ensuite tester de nouveau la solidité des 4 730 points en tant que support. Et valider le tout par les volumes de transactions. Avis positif dans l'immédiat, en tous cas.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4671.00 points.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4733.00 / 5000.00 / 5217.00
  • Support(s) : 4671.00 / 4580.00 / 4278.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 4 % / 9 % / 13 %
  • Ecart(s) support : 3 % / 1 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une réintégration d'un vaste range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une réintégration d'un vaste range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...