Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une réaction acheteuse à très court terme
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 432.45 +0.77 % Temps réel Euronext Paris
4 413.12Ouverture : 4 460.83+ Haut : 4 413.12+ Bas :
+0.44 %Perf Ouverture : 4 398.68Clôture veille : 2 368 640 KVolume :

CAC 40 : Vers une réaction acheteuse à très court terme

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a fini dans le rouge vendredi (-0,42%), pour la quatrième séance d'affilée, affichant sa déception face au net ralentissement imprévu des créations d'emplois aux États-Unis.

L'indice CAC 40 a terminé à 4 301 points, son plus bas niveau depuis le 7 avril, dans un volume d'échanges de 3 milliards d'euros. La veille, il avait fini en légère baisse de 0,11%.

La place parisienne a évolué en repli toute la journée, en l'absence de nombreux investisseurs du fait du pont de l'Ascension.

La prudence avant la statistique clé que représentait le rapport mensuel sur l'emploi aux États-Unis en avril a cédé la place à la déception après la publication de chiffres montrant un net ralentissement imprévu des créations de postes.

L'économie américaine a en effet créé 160.000 emplois le mois dernier, contre 208.000 en mars, là où les analystes tablaient sur 207.000 nouvelles embauches. Le taux de chômage est pour sa part resté stable à 5%.

"Clairement les créations d'emploi sont décevantes", a souligné Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

"Par contre", a-t-il aussitôt complété, "le salaire horaire moyen a progressé, ce qui est positif pour la consommation".

C'est ce qui explique, selon lui, qu'après avoir sérieusement accusé le coup au moment de la publication du rapport, la cote parisienne a ensuite limité ses pertes.

"Car si les salaires progressent, cela signifie que malgré tout la situation s'améliore progressivement et qu'une remontée des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine dans le courant de l'été est possible", a-t-il ajouté.

Du côté des valeurs, ArcelorMittal a perdu 1,17% à 4,64 euros, le marché se montrant déçu par les résultats au premier trimestre du groupe qui a réduit sa perte nette à 416 millions de dollars et confirmé son objectif d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) supérieur à 4,5 milliards de dollars en 2016.

Renault a gagné 0,75% à 81,03 euros, alors que le groupe prévoit dans son plan industriel 2017-2020 la production d'un futur nouveau modèle en Espagne et la création d'au moins 600 emplois sur place.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en hausse. Le Dow Jones a pris 0,45% à 17 740 points, le S&P 500 a gagné 0,32% à 2 057 points et le Nasdaq Composite a avancé de 0,40% à 4 735 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1400$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, gagnait du terrain ce lundi matin en s’échangeant autour de 45,40$.

A noter que le ministre saoudien de l'Energie, Ali al Naïmi, a été limogé samedi et remplacé par le ministre de la Santé Khalid al Falih, selon une annonce de la télévision d'Etat citant un décret royal. Le nouveau ministre s’est exprimé dimanche et a indiqué que l’Arabie Saoudite "maintiendra une politique pétrolière stable."

Sur le plan macroéconomique ce lundi, les opérateurs devront composer avec l’indice de confiance des investisseurs en Zone Euro (Sentix) à 10h30 et l’indice des conditions du marché du travail américain à 16h00. Une réunion des ministres des Finances des dix-neuf pays de la Zone Euro (Eurogroupe) aura lieu ce lundi à Bruxelles. Les discussions devraient se concentrer autour de la dette de la Grèce ainsi que des mesures prises par le pays.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a subi un reflux important la semaine dernière (-2,88% sur l'ensemble de la semaine), dans des volumes solides. Le chandelier tracé vendredi, en doji, juste au-dessus d'une zone de support majeure (4230 points), nous laisse penser qu'une réaction contestataire devrait avoir lieu à court terme, de type rebond technique.

On observera la puissance des volumes lors de la formation de cette réaction, ce qui nous permettra de jauger de sa solidité et donc de son inertie et de son potentiel.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au-dessus du support à 4230.00 points.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4345.00 / 4390.00 / 4425.00
  • Support(s) : 4300.00 / 4230.00 / 4190.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / -1 % / -0 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -5 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une réaction acheteuse à très court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une réaction acheteuse à très court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...