Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une intense volatilité à court terme
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Vers une intense volatilité à court terme

(Tradingsat.com) - Découvrez notre application TradingSat Bourse : alertes push sur cours, analyses et informations sociétés. Le marché parisien a creusé ses pertes en fin de séance hier, pénalisé par quelques résultats décevants en Europe, parmi lesquels Adidas et Banco Espirito Santo (BES), qui a pesé sur l'ensemble du secteur bancaire. Crédit Agricole qui détient 15% de la banque portugaise BES a chuté de plus de 4%.

Le CAC 40 a dévissé de 1.53% à 4 246 points, dans des volumes très nourris.

A Paris, la journée a été particulièrement animée sur le front des publications financières, 12 des 40 plus grandes importantes capitalisations françaises ayant figuré au programme de ce jeudi 31 juillet.

Les résultats de Kering (+5%), EDF (+2,8%), Sanofi (+2,2%) et Capgemini (+2,5%) ont été salués. Ce sont d'ailleurs quasiment les seuls rescapés du jour. En revanche, ceux d'Alcatel-Lucent (-6,7%) ont beaucoup moins séduit. De même, les chiffres de Carrefour (-4,8%) et d'Air Liquide (-3,7%) ont été sanctionnés.

En hausse tout au long de la journée, le titre BNP Paribas a finalement terminé dans le rouge, après avoir annoncé une lourde perte au 2ème trimestre, à la suite de son amende record aux Etats-Unis.

Aujourd’hui, ce sera au tour des sociétés ArcelorMittal, Axa et Société Générale de rendre leur copie.

Au chapitre économique, les opérateurs ont pris connaissance mercredi soir des conclusions de la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine. La Fed a acté l'embellie qui s'est confirmée après la publication des chiffres du PIB américain, adoptant un ton plus positif.

"Cela ne modifie toutefois pas sa volonté de maintenir les taux directeurs à leur niveau actuel pour une durée considérable afin de ne prendre aucun risque pour la croissance. Cette posture devrait permettre d’éviter une correction des marchés actions qui profiteront surtout de l’amélioration du contexte économique", a commenté ce matin le CM-CIC Securities.

Par ailleurs, toujours outre-Atlantique, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties en ligne avec les attentes à 302 000, en hausse de 23 000.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices sur actions ont également dévissés dans d’importants volumes de transactions, à l’image du Dow Jones (-1.88%) ou du Nasdaq Composite (-2.09%). Le S&P 500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 2% tout rond.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.3390$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 99.6$ environ.

Sur le plan des publications économiques ce vendredi, les opérateurs prendront connaissance des indices PMI manufacturiers en Espagne à 09h15, en Italie à 09h45, en Zone Euro à 10h00 et au Royaume-Uni à 10h30. Le programme des indicateurs économiques américains sera pour sa part très dense, avec en point d’orgue, le très attendu rapport officiel sur l’emploi américain, avec le taux de chômage à 14h30, deux jours après les estimations de l’enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP.

Les principaux autres rendez-vous sont les suivants, pour cette fin de semaine : les dépenses des ménages à 14h30, l’indice « core » des prix principaux de la consommation des particuliers, les revenus des ménages également à 14h30, le PMI manufacturier à 15h45, l’indice de confiance des consommateurs (Université du Michigan) à 15h55, l’indice ISM manufacturier à 16h00, et les dépenses de construction également à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a tracé une longue bougie rouge sans mèche, sous sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), dans d'intenses volumes. Si l'on ajoute la clôture très négative des marchés d'actions outre Atlantique hier, on ne peut qu'être pessimiste pour aujourd'hui, du moins en début de séance. La volatilité a de grandes chances d'être importante lors des séances à venir, et dès le début de semaine prochaine, le rebond pourra être d'amplitude importante.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif à sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4415.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4415.00 / 4500.00 / 4600.00
  • Support(s) : 4183.00 / 4081.00 / 4050.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / 0 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -10 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une intense volatilité à court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une intense volatilité à court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...