Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une dernière "jambe" de baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Vers une dernière "jambe" de baisse

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mardi soir, plombée par les craintes autour de Banco Esprito Santo (BES), reléguant au second plan les bonnes statistiques publiées aux Etats-Unis, notamment l'indice "Empire State" de l'activité manufacturière à New York.

L’indice CAC a finalement clôturé en baisse d’un peu plus d’1%, dans de solides volumes, après avoir longuement hésité.

Selon le dernier rapport publié mardi par la Réserve fédérale de New York, la croissance de l'activité manufacturière dans l'Etat de New York a encore accéléré en juillet. L'indice 'Empire State' a augmenté de 6.3 points à 25.6 point alors que les économistes anticipaient au contraire un repli de l'indice à 17.2.

En Europe, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne est ressorti en baisse à 27,1 en juillet contre 29,8 le mois précédent. Le consensus tablait sur une baisse moins prononcée sur cette période avec un indice à 28,9.

Rioforte, holding de tête de la banque espagnole, est sur le point de se placer sous le régime de protection des créanciers au Luxembourg, indique Reuters en citant des sources proches du dossier. Dans ce contexte, Société Générale et BNP Paribas ont reculé de 1% environ. Crédit Agricole qui détient quelque 15% du capital de BES a engrangé une perte du même ordre.

Capgemini a signé le plus fort repli de l'indice CAC 40 (-3,2%) en réaction à l'avertissement de l'éditeur allemand de logiciels Software AG.

Enfin, EDF et Renault ont tiré leur épingle du jeu avec un gain de plus de 1%, tandis que Danone a grimpé de 0,9% avec l'appui de Morgan Stanley qui est passé de "Pondérer en ligne" à "Surpondérer" sur la valeur.

Hors indice CAC 40, Peugeot a bondi de plus de 3% alors que JP Morgan a relevé son opinion sur le constructeur de "Neutre" à "Surpondérer", en indiquant que les résultats du premier semestre marqueront le début d'un redressement du free cash flow.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en ordre dispersé, les investisseurs restant circonspects à l’issue de la première partie de l’audition semestrielle du président de la Fed, Janet Yellen, devant la commission bancaire du Sénat. Le Dow Jones a réussi in extremis à se maintenir dans le vert (+0.03% à 17 060 points) tandis que le Nasdaq Composite a perdu 0.54% à 4 416 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s’est contracté de 0.19% à 1 973 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.3560$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 100.40$ environ.

Sur le plan des publications économiques ce mercredi, les opérateurs devront composer avec les indicateurs suivants : le rapport officiel sur l’emploi au Royaume-Uni à 10h30, l’indice ZEW suisse à 11h00, la balance commerciale européenne à 11h00, et l’annonce des taux canadiens à 16h00.

Pour les Etats-Unis : l’indice des prix à la production à 14h30, les transactions nettes à long terme (TIC) à 15h00, la production industrielle à 15h15, le taux d’utilisation des capacités productives à 15h15, la seconde partie de l’audition semestrielle du président de la Fed, Janet Yellen, devant la commission financière du Congrès à 16h00, l’indice NAHB du marché immobilier résidentiel à 16h00, les stocks de pétrole à 16h30, le discours de Richard W. Fisher à 18h00 et le Livre Beige de la Fed à 20h00.

Un agenda très riche, donc, ce jour, avec des rendez-vous importants, à même de faire décaler les cours en cas de forts écarts par rapport aux consensus.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a finalement rapidement repris de la chemin de la baisse, nos recommandations de prudence étant justifié, après un rebond technique (11 et 14/07) réalisé dans des volumes décroissants. on pourrait dès lors assister à une dernière "jambe" baissière au sein du mouvement plus ample initié le 20 juin. Prochain garde-fou, le support identifié par les plus bas du 14 mars, à 4 183 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif à sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4355.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4355.00 / 4407.00 / 4500.00
  • Support(s) : 4277.00 / 4183.00 / 4081.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / -2 % / 0 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -7 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une dernière
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une dernière
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...