Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une consolidation sous le gap du 04/01/06
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Vers une consolidation sous le gap du 04/01/06

(Tradingsat.com) - L'échec des pays de l'OPEP à trouver un accord sur la production, dimanche à Doha, n'aura finalement pesé que très peu de temps sur l'appétit pour le risque.

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse mardi (+1,32%), se hissant à son plus haut niveau de l'année en clôture, grâce au rebond des prix du pétrole et à des résultats d'entreprises encourageants.

L'indice CAC 40 a pris 60 points à 4.566 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,6 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 0,26%.

Le marché parisien a ouvert en légère hausse avant d'accélérer le rythme, s'approchant même des 4.600 points. Il termine au plus haut de l'année en clôture, effaçant son précédent sommet qui datait du 5 janvier.

Les indices boursiers ont été aidés par la hausse des prix du pétrole qui se reprenaient grâce à une grève au Koweït et après leur décrochage de la veille, les investisseurs ayant fait preuve de calme malgré l'absence d'accord pour stabiliser le marché des grands producteurs réunis dimanche à Doha.

Le marché a par ailleurs été rythmé par plusieurs résultats d'entreprises, qui ont soutenu la tendance.

Au chapitre macroéconomique, à signaler hier une déception sur le front du marché immobilier, avec des permis de construire et des mises en chantier de logements bien en deçà des attentes des analystes.

Sur le front des valeurs, L'Oréal a pris 5,02% à 168,50 euros, conforté par une hausse de 1,8% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, notamment tiré par une progression de ses ventes de produits grand public.

Publicis a grimpé (+6,69% à 66,38 euros), profitant de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 8,9% au 1er trimestre 2016, la croissance organique (à périmètre et taux de change constants) atteignant 2,9%, niveau très supérieur aux attentes.

Rémy Cointreau a bondi (+8,97% à 75,11 euros), le marché accueillant avec enthousiasme la publication d'un chiffre d'affaires au quatrième trimestre en hausse de 9,8% en organique, alors que le groupe confirme son objectif de croissance de résultat opérationnel courant.

Danone a gagné 3,53% à 64,52 euros. Le groupe a confirmé l'objectif de croissance de ses ventes entre 3% et 5% en données comparables cette année, même s'il a vu son chiffre d'affaires reculer de 3% au premier trimestre, plombé par les taux de change.

Faurecia a été recherché (+7,68% à 36,18 euros) après avoir annoncé qu'il visait une croissance annuelle de 6% de son chiffre d'affaires en se concentrant sur des produits de haute technologie.

Cegid s'est envolé (+17,02% à 62,15 euros) à sa reprise de cotation, s'alignant sur le prix de l'offre (62,25 euros) lancée par les fonds américain Silver Lake et britannique AltaOne Capital sur le groupe.

Sur le segment des biotechnologies, NicOx a bondi de 7% à 9 euros après le dépôt d'un dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché pour son collyre AC-170 contre le prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Dans le même secteur, Onxeo a gagné +5,6% à 3,56 euros après l'annonce de résultats cliniques complets d'une étude confirmant le potentiel du candidat médicament Livatag dans le traitement du carcinome hépatocellulaire avancé.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la journée de mardi en "ordre dispersé", le Dow Jones gagnant 0,27% à 18 053 points, et le Nasdaq Composite se contractant de 0,40% à 4 940 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,31% à 2 100 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1360$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 41,40$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre le rapport officiel sur l'emploi au Royaume-Uni à 10h30, les ventes des grossistes au Canada à 14h30, et pour les Etats-Unis, les ventes de logements anciens à 16h00, et les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La succession de gaps de poursuite de mouvement, tout comme l'étude attentive des volumes de transactions depuis le 15 février, envoient des signaux techniques très favorables à court terme pour l'indice phare français. Néanmoins, une phase de consolidation, ou de légère correction, devrait s'engager, l'indice se trouvant sous une zone de résistance constituée par la borne basse du gap laissé béant, au début de la première séance de l'année. Ce "trou de cotation", qui constitue désormais un repère technique important, se situe entre 4 581 et 4 637 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4580.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4425.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4580.00 / 4733.00 / 4803.00
  • Support(s) : 4425.00 / 4229.00 / 3892.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 5 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -6 % / -15 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une consolidation sous le gap du 04/01/06 (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une consolidation sous le gap du 04/01/06 (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...