Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers un début de semaine volatile
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 574.32 +1.00 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.50 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 3 358 420 KVolume :

CAC 40 : Vers un début de semaine volatile

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en net retrait vendredi (-1,59% à 4.333,76 points), accusant ainsi une baisse de 6,57% sur la semaine malgré des tentatives de rebond en cours de séance. L’indice CAC 40 signe sa pire semaine depuis le mois d’août 2015.

Les Bourses de Shanghai et Shenzhen avaient terminé en hausse vendredi, après la suspension par la Chine d'un système "coupe-circuit" qui avait stoppé les échanges sur les places boursières chinoises à deux reprises la semaine dernière. Au-delà du ralentissement économique, qui inquiète depuis des mois, le marché s'interroge surtout sur "la capacité des autorités à tenir ce marché qui est assez volatile", explique M. Tuéni.

En outre, le marché est toujours sous la pression des prix du pétrole, qui ont enfoncé jeudi un nouveau plancher pour se retrouver au plus bas depuis 2004, avant de légèrement rebondir vendredi.

Enfin, le marché n'a pas réussi à s'appuyer sur le principal indicateur de la semaine dernière, qui a pourtant été favorable. Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont en effet été très vigoureuses en décembre à 292.000 dépassant largement les attentes des analystes tandis que le taux de chômage est resté stable, à son plus bas niveau en sept ans. Cette publication conforte la décision de la Réserve fédérale américaine de relever ses taux le mois dernier.

Sur le marché parisien, les valeurs pétrolières ont pesé sur la tendance, à l'image de Technip (-3,95% à 38,54 euros), Total (-3,75% à 37,35 euros), CGG (-1,23% à 2,41 euros) et Maurel et Prom (-4,56% à 2,51 euros).

Les valeurs bancaires ont également souffert, avec BNP Paribas (-2,81% à 48,00 euros), Crédit Agricole (-1,38% à 10,02 euros) et Société Générale (-2,58% à 38,91 euros).

L’action Accor a bien rebondi ce vendredi (+2,21% à 37,02 euros), même si elle a tout de même perdu plus de 6% sur la semaine. Le groupe hôtelier français a été soutenu par une recommandation de Kepler Cheuvreux, qui juge le titre encore attractif malgré les craintes persistantes sur l’économie chinoise et les incertitudes sur le tourisme après les attentats de Paris.

Ubisoft a, pour sa part, repris des couleurs (+3,38% à 24,47 euros). L'éditeur de jeux vidéo a profité du relèvement par Berenberg de son objectif de cours à 30 euros.Pour le courtier, « l'attractivité sous-jacente d'Ubisoft a été quelque peu oubliée dans le bruit entourant l’entrée de Vivendi dans le capital ».

Enfin, Orco Property a clôturé en forte baisse (-14,29% à 18 cents). Le promoteur immobilier a annoncé qu’« à la suite d’une révision en profondeur de sa structure de ses performances opérationnelles et financières ainsi que des coûts liés à sa cotation sur Euronext Paris, et après prise en compte de la liquidité et des volumes échangés », la société a volontairement demandé la radiation de la totalité de ses 314 millions d’actions ordinaires.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices sur actions ont également connu une semaine difficile en terminant une nouvelle fois en baisse vendredi malgré le bon rapport sur l’emploi. L’indice Nasdaq Composite a fini en baisse de 0,98% à 4.643 points et le Dow Jones a cédé 1,02% à 16.346 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,08% à 1.922 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0920$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait autour de 32,30$, un niveau proche de ses plus bas de 2004.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, les opérateurs devront composer avec peu d’indicateurs. Ils pourront suivre l’indice de confiance des investisseurs Sentix dans la Zone Euro à 10h30 puis l’indice des tendances du marché de l’emploi aux Etats-Unis à 16h00.

A noter : Les bourses européennes sont une nouvelle fois attendues en baisse à l’ouverture dans le sillage des bourses asiatiques. L’indice Shanghai composite a fini en baisse de 5,30% tandis que le Nikkei est parvenu à limiter la casse en ne cédant que 0,40%.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 a une nouvelle fois été lourdement pénalisé vendredi. Le tracé d'une mèche haute qui nous indique les acheteurs ont tenté en vain de reprendre la main, le niveau de clôture sur les plus bas de séance conjugué à des volumes conséquents, ne donne toujours pas de crédit à l'hypothèse d'un rebond technique imminent. Nous sommes donc toujours dans un scénario de vague baissière de court terme. Une nouvelle ouverture en gap baissier est d’ailleurs attendue ce jour. On devra encore s'attendre lors des prochaines séances à un maintien de la volatilité à un niveau important et, éventuellement, à une séance de capitulation.

Nous émettons un avis négatif sur l'indice phare français pour la séance du jour avec les 4270 voire 4230 points dans le viseur (plus bas de septembre et d'août dernier).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4470.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4470.00 / 4548.00 / 4600.00
  • Support(s) : 4323.00 / 4270.00 / 4230.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / -1 % / 1 %
  • Ecart(s) support : -6 % / -7 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un début de semaine volatile (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un début de semaine volatile (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...