Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers un début de semaine moins fougueux
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

CAC 40 : Vers un début de semaine moins fougueux

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé la séance de vendredi en progression de 0,79% à 4485 points, soit un nouveau plus haut depuis le 2 septembre 2008. Si la BCE a décidé la veille d’un statut quo sur les taux directeurs de la banque centrale, Mario Draghi, le président de l’institut, a su alimenter l’espoir des investisseurs, se déclarant prêt à tout faire y compris par des moyens non-conventionnels, pour faire efficacement au risque d'une période prolongée de faible inflation.

Les valeurs cycliques, à l’image d’Alstom (+2,06% à 22,08 euros) ou Schneider Electric (+1,2% à 65,9 euros) ont profité de la situation, mais c’est Lafarge qui a signé la plus forte hausse du CAC en s’envolant de 8,9% à 64,1 euros à la suite de rumeurs de marché, rapidement confirmées, sur l’existence de discussions sur un rapprochement du groupe cimentier avec son concurrent Holcim.

Deuxième plus forte progression de l’indice phare, Renault a bondi de 2,95% à 72,9 euros, grâce au relèvement de la recommandation d’UBS, de « Neutre » à « Achat », avec un nouvel objectif de cours fixé à 85 euros (contre 65 euros auparavant).

Airbus (+1,66% à 54 euros) a profité de son côté d’une actualité favorable après avoir annoncé un total de 40 commandes au mois de mars, émanant en particulier de compagnies chinoises.

Hors indice phare, Numéricable a chuté de 5,3% à 26,4 euros, soit la plus forte baisse du SBF 120, après que Bouygues a annoncé une nouvelle offre améliorée pour le rachat de SFR. Ce feuilleton a pris fin, avec la décision de Vivendi de choisir l’offre formulée par Numéricable / Altice.

Désolidarisation totale des indices américains, qui ont subi des prises de bénéfices appuyées, en particulier le Nasdaq Composite (-2.60% à 4 128 points). Le Dow Jones a perdu 0.96% à 16 413 points, et le S&P 500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s’est dépprécié de 1.25% à 1 865 points, dans de solides volumes. La principale statistique du jour concernait l'emploi avec le très attendu rapport officiel, deux jours après l'enquête du cabinet privé ADP. Selon les derniers chiffres publiés vendredi par le Département américain au Travail, le nombre d'emplois non-agricoles créés dans le secteur privé s'est élevé à 192 000 en mars aux Etats-Unis. Toujours selon les chiffres publiés par le Département américain au Travail, le taux de chômage s'est maintenu à 6.7%, un chiffre décevant puisque le marché s'attendait en moyenne à une baisse de 0.1 point à 6.6%. Par ailleurs, selon les derniers chiffres publiés jeudi par le Département américain au Commerce, la balance commerciale des Etats-Unis a été déficitaire à hauteur de 42.30 milliards de dollars en février, contre 39.30 milliards le mois précédent (données révisées). Ce chiffre est supérieur aux prévisions des économistes (-38.3 Mds attendu).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.3700$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 100.8$ environ. Sur le plan des publications macroéconomiques ce lundi, les opérateurs prendront connaissance des chiffres de la production industrielle française à 08h45, de la production industrielle espagnole à 09h00, de l’indice des prix à la consommation en Suisse à 09h15 et des crédits à la consommation aux États-Unis à 21h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les différents gaps de poursuite de mouvement en vue horaire, l'inscription de nouveaux sommets inédits depuis septembre 2008, la détermination des acheteurs, mesurée par les volumes de transactions... Le tableau technique est flatteur. A très court terme cependant, c'est à dire à l'échelle de la séance à venir, un avis neutre s'impose, en raison de la clôture dans le rouge vif de Wall Street en fin de semaine passée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l’indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 4500.00 points raviverait la tension à l’achat. Tandis qu’une rupture des 4391.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4500.00 / 4600.00
  • Support(s) : 4391.00 / 4261.00 / 4183.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -1 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -6 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un début de semaine moins fougueux (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un début de semaine moins fougueux (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...