Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers la formation d'un rebond
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Vers la formation d'un rebond

(Tradingsat.com) - Le pétrole, principal élément-guide du marché actuel, a vu ses cours rebondir nettement hier, profitant aux marchés actions américains. Ce qui pourrait signifier, pour la séance à venir, une reprise de souffle de l'indice CAC 40.

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mercredi (-1,33%), préoccupée par la santé de l'économie mondiale après des propos peu rassurants d'un membre de la Fed et un indicateur américain décevant. L'indice CAC 40 a perdu 57,03 points à 4.226,96 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,9 milliards d'euros. La veille, il avait déjà reculé sévèrement (-2,47%).

Le marché parisien s'est montré très hésitant une grande partie de la séance, limitant la casse. Il a par la suite vivement creusé ses pertes au point de lâcher près de 2%, avant de se reprendre un peu, aidé par la hausse du pétrole.

Membre de la Réserve fédérale américaine (Fed) et président de l'antenne de New York, William Dudley a évoqué "un considérable durcissement des conditions financières" depuis décembre.

Le marché a par ailleurs accusé le coup après des indicateurs décevants avec notamment un ralentissement plus fort que prévu de l'activité dans les services aux Etats-Unis en janvier, selon l'indice ISM, et une forte hausse des stock de brut.

Sur le front des valeurs, LVMH signé la meilleure performance du CAC 40 avec un bond de 4,51% à 151,75 euros, tiré par des ventes record en 2015, de 35,67 milliards d'euros, en hausse de 16% et d'un bénéfice net hors exceptionnels également en progression.

Unibail-Rodamco a gagné 2,96% à 231,65 euros, conforté par une année 2015 jugée "excellente", malgré un repli de l'activité en France au mois de novembre dû aux attentats, avec un résultat net récurrent à 1,03 milliard d'euros.

La société de biotechnologie Valneva a flambé de 8,14% à 3,32 euros après l'annonce de sa décision d'évaluer le développement d`un vaccin contre le virus Zika alors que l`infection se propage sur les deux continents américains.

En bas de classement, CGG a plongé de 8,6% à un plus bas historique de 0,64 euro alors que les inquiétudes se renforcent sur les perspectives du secteur parapétrolier après la publication de résultats annuels dégradés des majors BP et Exxon Mobil. Le groupe a cependant annoncé après la clôture le succès de son augmentation de capital de 350 millions d'euros.

Enfin, les valeurs bancaires sont restées sous pression, face aux difficultés du secteur italien et au lendemain d'une séance très difficile après des résultats décevants du suisse UBS. BNP Paribas a perdu 3,24% à 39,55 euros, Crédit Agricole 3,44% à 8,36 euros et Société Générale 2,99% à 31,60 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fini en ordre dispersé, le Dow Jones gagnant 1,13% à 16 336 points, dans le sillage du rebond des cours du brut, et le Nasdaq Composite cédant 0,28%, les valeurs technologiques, en particulier biotechnologiques, n'étant pas recherchées. Enfin, le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,50% à 1 912 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1070$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'affichait autour de 32,80$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre l'annonce des taux de la Banque d'Angleterre à 13h00 et la conférence de presse de son Gouverneur à 13h45, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, la productivité horaire et le coût du travail à 14h30, ainsi que les commandes à l'industrie à 16h00.

On suivra demain avec attention le rapport officiel sur l'emploi américain. Hier, l'enquête du cabinet privé ADP donnait le ton. Elle a dépassé les attentes des analystes: le secteur privé a créé selon ADP 205 000 emplois en janvier, contre 193 000 attendus.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après avoir, dans des volumes solides, accéléré à la baisse hier, l'indice CAC 40 a tracé une mèche basse significative hier, prémisses d'une réaction technique. La formation d'une réaction contestataire importante, de type rebond technique, classique en mouvement baissier de fond, est l'hypothèse privilégiée pour cette séance. On observera avec attention la force des volumes de transactions qui accompagneront la séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4177.00 points.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4422.00 / 4465.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4177.00 / 4084.00 / 4000.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / -1 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -10 % / -12 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers la formation d'un rebond (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers la formation d'un rebond (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...