Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers de nouvelles oscillations "flat"
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 414.71 -0.66 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 415.88+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+0.71 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 1 848 410 KVolume :

CAC 40 : Vers de nouvelles oscillations "flat"

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé dans le rouge vendredi (-1,43% à 4 322 points), malgré les bons chiffres de l'emploi américain, au terme d'une séance chargée en indicateurs économiques.

La place parisienne a mal démarré la séance puis s'est enfoncée davantage sur fond de publication des chiffres de l'emploi américain, limitant toutefois les pertes vers la fin de la séance. Le marché a regagné un peu de terrain dans un second temps, tentant toujours d'interpréter les statistiques américaines. Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont solidement augmenté en mars mais le taux de chômage s'est aussi affiché en légère hausse.

L'économie a créé 215 000 nouveaux emplois le mois dernier, 15 000 de plus que les prévisions médianes des analystes, et 30 000 de moins que le mois d'avant. Malgré cette hausse soutenue des embauches, le taux de chômage est remonté d'un dixième de point à 5%, surtout à cause des nouveaux entrants sur le marché du travail.

En termes d'indicateurs, la Chine a ouvert le bal avec ses chiffres sur l'activité manufacturière qui a rebondi de façon inattendue en mars, pour la première fois en neuf mois, selon un indice PMI gouvernemental. L'indice de confiance des grandes firmes manufacturières japonaises a chuté de six points dans l'édition de mars de l'enquête Tankan de la Banque du Japon (BoJ).

Enfin, aux Etats-Unis, outre l'emploi, les dépenses de construction ont baissé en février, le moral des ménages a pour sa part légèrement baissé en mars. L'activité dans le secteur manufacturier a quant à elle progressé en mars après plusieurs mois de contraction.

Du côté des valeurs, Kering a reculé de 2,13% à 153,75 euros souffrant de l'annonce du départ de Hedi Slimane, directeur de la création et de l'image chez Yves Saint Laurent, au terme d'une mission de quatre ans.

ArcelorMittal a bondi de 4,40% à 4,15 euros, continuant à bénéficier à la fois d'un mouvement de rattrapage après son plus bas de 2,01 euros touché en février et des perspectives de consolidation dans le secteur avec les négociations avancées entre Tata Steel et ThyssenKrupp.

Eurazeo est monté de 3,00% à 61,20 euros après les "discussions exclusives" annoncées avec le groupe américain Mondelez en vue de lui racheter "plus d'une dizaine de marques de confiserie" dont les célèbres Carambar et la licence de Malabar.

EDF a perdu 1,87% à 9,68 euros alors qu'un générateur de vapeur usé de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), haut de 22 m et pesant 500 tonnes, a basculé pendant sa manutention

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont légèrement progressé, dans des volumes globalement en hausse. Le Dow Jones a gagné 0,61% à 17 792 points et le Nasdaq Composite 0,92% à 4 914 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,63% à 2 073 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1390$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 36,40$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre la variation du nombre de demandeurs d'emploi en Espagne à 09h00, le PMI de la construction au Royaume-Uni à 10h30, le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, et les commandes à l'industrie aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC est sorti en cours de séance d'un range de consolidation latérale valide depuis la fin du mois de février. Mais sa capacité à réagir, pour finalement clôturer non loin de ses niveaux d'ouverture vendredi, laisse à penser que l'indice pourrait continuer d'évoluer au sein de ce corridor horizontale. De nouvelles oscillations "flat", de consolidation, devraient prendre place autour des niveaux actuels, et le gap baissier formé vendredi sous les 4 378 points devraient faire appel d'air.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4466.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4261.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4466.00 / 4580.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4261.00 / 4117.00 / 3892.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 4 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -4 % / -7 % / -13 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers de nouvelles oscillations
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers de nouvelles oscillations
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...