Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Risque de reflux à très court terme
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Risque de reflux à très court terme

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris est retombée dans le rouge vendredi, la résurgence des inquiétudes géopolitiques ukrainiennes ayant pris le pas sur la saison de résultats, plutôt bien accueillie pour l’instant, et sur les anticipations d'opérations de rapprochement dans le secteur industriel.

L'indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,8% à 4 443 points. Du côté des valeurs, Bouygues a signé la plus forte progression du jour (+4,2%), devant Kering (+3,6%), dont la publication du chiffre d'affaires trimestriel a été saluée.

Toutefois, c'est Alstom qui était au centre de toutes les attentions alors qu'une rumeur de fusion circulait depuis la veille. La cotation de l'action a été suspendue ce matin à la demande de l'AMF et dans l'attente de la publication d'un communiqué par la société. Pour l’heure, les négociations pour l’acquisition du pôle « énergie » du groupe française se poursuivent avec l’Allemand Siemens et l’Américain GE.

Par ailleurs, Vivendi a cédé 2,5% après une mise au point du groupe sur sa politique de distribution aux actionnaires. Renault a perdu 2,3% tandis que Peugeot a trébuché de 3,6% après que les deux constructeurs automobiles ont publié leurs ventes du 1er trimestre. Gemalto a plongé de 4% au lendemain de l'annonce de son CA et en dépit du soutien de Deutsche Bank qui a relevé sa recommandation sur la valeur de "Conserver" à "Acheter".

Les principaux indices sur actions de l’autre côté de l’Atlantique ont nettement reflué, le Dow Jones perdant 0.85% à 16 361 points et le Nasdaq Composite, plus volatile, décrochant de 1.75% à 4 075 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0.81% à 1 863 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.3820$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 101.0$ environ.

Sur le plan des publications macroéconomiques ce lundi, les opérateurs n’auront pas grand-chose à se mettre sous la dent. Seuls les chiffres de la confiance des consommateurs italiens seront connus à 10h00, suivis du rapport mensuel de la BuBa à 12h00 et des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les principaux éléments graphiques clés que sont les structures des dernières bougies en date, qui forment une combinaison baissière, et les volumes de transactions, nous invitent à court terme tout du moins à la plus grande prudence. Le manque de conviction du camp acheteur devient préoccupant dans une optique de court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif à sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4500.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4500.00 / 4600.00
  • Support(s) : 4319.00 / 4261.00 / 4050.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 3 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -4 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Risque de reflux à très court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Risque de reflux à très court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...