Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Retour en bas de range
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : Retour en bas de range

(Tradingsat.com) - Dans des volumes encore faibles, le CAC a fait du quasi surplace hier (-0,08% à 4 376 points), les investisseurs n'ayant été aucunement surpris, ni par la décision de la BCE sur les taux, ni par le contenu de sa conférence de presse. L'indice a clôturé en baisse de 0,08% à 4 376 points.

La BCE a maintenu inchangés ses taux d'intérêts directeurs mais a toutefois réaffirmé sa détermination à agir davantage si besoin pour soutenir la zone euro, alors que le flou demeure quant aux répercussions d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Si nécessaire pour atteindre ses objectifs, le conseil des gouverneurs agira en utilisant tous les instruments dans le cadre de son mandat", a déclaré Mario Draghi - le président de la Banque centrale européenne -, alors que le niveau d'inflation reste faible en zone euro, très en-dessous de ce que souhaite l'institut monétaire du fait de la croissance atone.

Par ailleurs, le président de la Banque centrale européenne a jugé jeudi "encourageante" la résistance des marchés financiers de la zone euro jusqu'ici après le vote des Britanniques en faveur de la sortie de l'Union européenne. "Après le référendum au Royaume-Uni les marchés financiers de la zone euro ont surmonté la poussée d'incertitude et de volatilité avec une résistance encourageante", a-t-il dit à Francfort.

Mario Draghi a indiqué qu'il était encore trop tôt pour la BCE pour tirer des conclusions du Brexit notamment concernant la suite de sa politique monétaire. "Nous avons conclu que nous n'avions pas encore les informations pour prendre une décision", a dit le banquier central, alors que les analystes spéculent sur de possibles nouvelles mesures de soutien à l'économie éventuellement dès septembre.

Enfin, Mario Draghi a estimé lors de ce point presse que le problème des banques européennes était actuellement leur "faible rentabilité" et non leur solvabilité, tout en estimant que les établissements de la région étaient en meilleure santé qu'en 2009.

Au chapitre macroéconomique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, publiées hier, sont ressorties bien en deçà des attentes des analystes, à 253 000 unités, soit environ 20 000 de moins que ne le tablait le consensus. En revanche, l'indice "Philly Fed", indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, est repassé en territoire négatif (-2.9).

Côté valeurs, Vallourec (+10,10% à 3,577 euros) a trusté le haut du palmarès du compartiment A de la cote parisienne. Korian (+8,17% à 32,09 euros) a bondi dans le sillage de la publication de ses ventes et d'un relèvement de cours cible par un analyste. Très entouré également, Hermès a gagné 4,56% à 370,25 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont légitimement consolidé hier. (-0,42% à 18 517 points pour le Dow Jones, et -0,31% à 5 073 points pour le Nasdaq Composite). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a lâché 0,36% à 2 165 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1010$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 45,50$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les PMI manufacturiers et service en France à 09h00, en Allemagne à 09h30, et en Zone Euro à 10h00. En ce qui concerne les Etats-Unis, seul le PMI manufacturier (données préliminaires) sera connu à 15h45.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 26 juillet.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Depuis le 12 juillet, l'indice phare français est engagé, sans tendance, au sein d'un range de consolidation, soit une bande mince de 100 points environ, comprise entre 4 300 et 4 400 points. Il devrait dans l'immédiat, dans un manque de conviction des opérateurs, retomber quelque peu en direction de la borne basse de canal, dans une volatilité restreinte. Avis légèrement négatif pour la séance de ce jour, avec des risques de prises de profits ponctuelles.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4408.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4408.00 / 4490.00 / 4536.00
  • Support(s) : 4304.00 / 4062.00 / 3955.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 0 % / 2 % / 3 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -8 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retour en bas de range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retour en bas de range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...