Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Retour de la nervosité
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 574.32 +1.00 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.50 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 3 358 420 KVolume :

CAC 40 : Retour de la nervosité

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 est dans une phase de transition à court terme, les investisseurs ayant du mal à reprendre de franches initiatives à l'achat, alors que le baril de WTI tente de regagner le seuil des 50$ l'unité, et que les signaux sont contradictoires, au coeur du bal des trimestriels des groupes cotés.

Au chapitre macroéconomique, la principale nouvelle était hier la contraction surprise des stocks de brut américain, ce qui a stoppé le reflux des cours du brut léger américain. Plus tôt dans la journée, l'enquête sur le moral du consommateur allemand (GfK) ressortait bien en deçà des attentes des analystes.

Côté valeurs, les valeurs bancaires ont fait preuve de résistance hier, à l'image de Natixis (+0,07% à 4,594 euros), Société Générale (+0,20% à 35,89 euros), BNP-Paribas (+0,17% à 52,91 euros), ou encore Crédit Agricole (+0,27% à 9,925 euros).

Les titres parapétroliers continuait de corriger, avec le reflux du baril de WTI sous la barre symbolique des 50$. Vallourec a perdu 2,11% à 4,679 euros, CGG2,77% à 25,60 euros, et Technip 2,60% à 59,19 euros.

Peugeot (+2,78% à 13,66 euros) a terminé en fanfare une séance pourtant mal débutée, après la publication de trimestriels montrant que les changes et la Chine ont pesé sur l'activité du constructeur automobile.

Riber a bondi de près de 25% à 0,81 euro. La société, qui indique avoir "reçu une commande de plusieurs millions d`euros d`Asie pour l`industrie des écrans", fournira des sources d`évaporation pendant le premier semestre 2017.

Cap Gemini a chuté de 7,28% à 76,62 euros, après une publication en dessous des attentes. A l'inverse, Renault a progressé de 3,17% à 79,14 euros, dans des volumes nourris. Les chiffres commerciaux et le chiffre d'affaires sont ressortis au-dessus du consensus et en ligne avec les attentes d'Invest Securities. D'après Renault, l'activité est "toujours nettement orientée à la hausse" au quatrième trimestre, les objectifs étant maintenus dans les mêmes termes que lors de la publication du premier semestre.

L'action Innate Pharma a terminé la séance de mercredi en nette hausse de 2,6% à 11,02 euros, soutenue en fin d'après-midi par la publication de résultats préliminaires encourageants pour son anticorps humanisé IPH4102.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé à des niveaux stables, les investisseurs étant partagés sur l'attitude à adopter, alors que les résultats d'entreprises sont ressortis mi-figue, mi-raisin. Le Dow Jones a clôturé à +0,17% à 18 199 points, avec Boeing en soutien, et le Nasdaq Composite a clôturé en baisse de 0,63% à 5 250 points, Apple ayant pesé sur la tendance. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a lâché symboliquement 0,17% à 2 139 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0910$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,30$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le taux de chômage en Espagne à 09h00, la masse monétaire M3 en Zone Euro à 10h00, les données préliminaires du PIB trimestriel au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les commandes de biens durables à 14h30 et les ventes de logements existants à 16h00. Les données avancées du PIB américain sont attendues pour demain.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les signaux contradictoires, enregistrés sur les plans microéconomiques et macroéconomiques depuis le début de la semaine, invitent à la prudence, et ce jusqu'à la publication des données avancées du PIB trimestriel américain demain. Les lors dégagements enregistrés sur des dossiers comme Cap Gemini hier (-7,3%) ou Dassault Systèmes avant-hier (-6,9%) témoigne, tout comme la volatilité en séance hier, d'une nervosité redevenue importante. On évitera de travailler l'indice CAC 40 lors de la séance du jour. Avis neutre proposé à l'échelle de cette séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4579.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4497.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4579.00 / 4733.00 / 4803.00
  • Support(s) : 4497.00 / 4370.00 / 4293.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 0 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -5 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retour de la nervosité (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retour de la nervosité (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...