Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Résistance graphique majeure à 3293 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : Résistance graphique majeure à 3293 points

(Tradingsat.com) - Après plus d'une semaine d'incertitudes sur les marchés actions européens avec une phase d'inertie particulièrement appuyée à court terme, il semble que les investisseurs aient fait le choix du grand retour de l'appétit pour le risque. L'indice CAC 40 a progressé de 1.84% hier en clôture et a donné un signal d'achat technique à court terme en s'affranchissant de la résistance intermédiaire à 3205 points. Selon la règle chartiste du changement de polarité, ce seuil graphique fait désormais office de support à très court terme.

Pour un certain nombre de raisons techniques, nous demeurons très méfiants sur cette nouvelle tendance haussière à court terme et nous ne sommes pas encore convaincus de l'engagement d'un nouveau cyclehaussier de fond, loin de là à vrai dire.

Avant de revenir sur ces facteurs de doute, revenons sur la séance de la veille :

Les marchés européens ont clôturé en vive hausse, soutenus par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu, rassurant les investisseurs après plusieurs profit warnings, dans un marché également encouragé par des perspectives d'assouplissement monétaire aux Etats-Unis si le taux de chômage venait à remonter aux Etats-Unis. Ben Bernanke estime que seule une hausse du chômage et des tensions sur la dette publique américaine seraient des sources suffisantes pour lancer une troisième phase d'assouplissement quantitatif (QE 3).

Du côté des valeurs de l'indice parisien, STMicroelectronics s'est distingué avec un gain de 7,2% à 4,08 euros, dopé par les chiffres bien accueillis d'ASML malgré les mauvais résultats de sa coentreprise en difficulté ST-Ericsson.

L'action Peugeot a également repris des couleurs après sa récente dégringolade, avec d'autres poids lourds de la cote comme Sanofi (+3,6%) et France Télécom (+2,6%). Peu de baisses à signaler : Alcatel-Lucent (-0,8%), toujours sous pression après son avertissement, et Crédit Agricole (-0,1%).

Lorsque l'on observe la structure sectorielle de la hausse de l'indice CAC 40 hier et depuis quelques séances, on réalise que ce sont des grosses capitalisations défensives (FTE, SAN, VIV…) qui ont tiré l'indice français vers le haut. Il y a eu aussi le rebond technique de titres massacrés (UG entre autres) mais qui conservent une tendance baissière de moyen/long terme intacte.

Le fait marquant dans la reprise du CAC 40 est l'absence des valeurs bancaires, hors aucun marché de fond haussier n'est possible sans les financières européennes, symptomatiques de la crise de la dette et qui pèsent près de 18% de la cote européenne.

A cela s'ajoute la persistance de la sous-performance des indices actions du sud de l'Europe (IBEX, MIB pour l'Espagne et l'Italie) et le maintien sur leurs sommets des rendements à 10 ans des obligations d'Etat de l'Espagne (encore près de 7% ce matin) et de l'Italie.

La faiblesse du rebond de l'euro et du pétrole sont aussi deux anomalies à cette progression des cours à court terme. Nous ne sommes pas encore dans un schéma haussier classique, nous restons donc méfiants.

L'analyse graphique de l'indice CAC 40 invite aussi à la méfiance car, si la résistance intermédiaire à 3205 points est dépassée, le véritable obstacle technique se situe à 3293 points. Le potentiel de hausse est donc réduit et il demeure hautement probable que le marché reste coincé sous les 3293 points encore de nombreuses semaines.

La dynamique du jour va être influencée par plusieurs statistiques économiques américaines :

- Chômage US avec les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30 - Immobilier US avec les ventes de logements anciens à 16 heures - Industrie US avec l'indice de la Fed de Philadelphie à 16 heures. Sur le CAC 40, notre opinion est positive à très court terme avec un objectif à 3293 points. Si le nouveau rôle de support des 3205 points n'était pas confirmé, alors le marché baissier serait relancé.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Résistance graphique majeure à 3293 points (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Résistance graphique majeure à 3293 points (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...