Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Remaniement du plan paulson dans un contexte morose
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 678.73 +1.01 % Temps réel Euronext Paris
4 676.61Ouverture : 4 691.25+ Haut : 4 667.77+ Bas :
+0.05 %Perf Ouverture : 4 631.94Clôture veille : 107 490 KVolume :

CAC 40 : Remaniement du plan paulson dans un contexte morose

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'une forte baisse de 4.83%, le marché parisien a été porté vers le haut mercredi par une ouverture positive de 2%. Mais le Cac 40 n'a malheureusement pas réussi à maintenir le cap au-dessus des 3400 points. L'indice a peu à peu réduit son avance pour même basculer en territoire baissier en milieu de matinée à 3315 points, -0.6%, avant de tenter un nouveau retour vers les 3400 points à la mi-journée. Sur le front des nouvelles, l'Europe a confirmé une situation au bord de la récession avec la publication d'une nouvelle baisse de la production industrielle qui a fondu de 1.6% en septembre. A l'ouverture baissière des marchés américains, le Cac 40 a lâché prise, écartant alors tout espoir de retour au-dessus des 3400 points, pour s'enfoncer sous les 3300 points et se rapprocher dangereusement des 3200 points avant de finalement clôturer à 3234, en repli 3.07%. A noter des volumes encore anémiques ce mercredi, seulement 4.1 Milliards d'euros ont été échangés sur les titres du Cac 40. Sur le plan des valeurs ArcelorMittal a abandonné 9.58%, suivi de près par Alstom (-8.45%) et par les deux poids lourds du secteur automobile, Peugeot et Renault qui ont respectivement abandonné 8.45% et 8.30%. Seul Suez Environnement a réussi à tirer son épingle du jeu progressant de 4.16% ainsi que EADS (+1.64%) ou encore Veolia Environ. (+1.63%) qui a fait état hier d'un chiffre d'affaires en hausse de 15.3% au titre du troisième trimestre. Outre-Atlantique l'inquiétude se portait du côté des consommateurs avec la crainte de les voir freiner leurs achats au moment des fêtes de Noël. Le distributeur de produits électroniques BestBuy a confirmé la frilosité de ses clients déclarant qu'il s'agissait d'une situation inédite depuis 42 ans. Le marché s'interroge aussi sur la réorientation du plan Paulson au sujet du sauvetage des banques : oublié le rachat des actifs « pourris », c'est maintenant une recapitalisation des institutions financières qui est privilégiée. Cette décision n'a visiblement pas été du goût des marchés qui ont de nouveau dévissé pour clôturer en repli de 4.73% pour le Dow Jones et de 5.17% pour le Nasdaq soit la troisième séance consécutive de baisse. Du côté du pétrole, le brut léger a poursuivi sa chute se dirigeant maintenant sur les 55$ le baril. En Asie, les bourses ont creusé leurs pertes et le Nikkei a reculé de 5.25%, chute qui vient s'ajouter aux 4.30% déjà abandonnés sur les séances de lundi et mardi.

Graphiquement, la pression baissière a clairement repris le dessus et le précédent support à 3320 points est resté impuissant pour empêcher une dégradation de la situation. Sous ce niveau, le Cac 40 s'est enfoncé dans la brèche entamant le recouvrement d'un gap laissé ouvert à 3176 points. La situation se dégrade donc nettement avec le retour de l'indice dans la partie inférieure de sa large phase de consolidation. Le risque d'assister à un nouveau plongeon du Cac 40 en direction de ses plus bas annuels à 2959 points n'est pas neutre. Avec un plongeon de près de 8% en seulement deux séances, une réaction d'ordre technique pourrait se produire mais le mal est fait et sous une zone de résistance constituée par les moyennes mobiles à 10 et 20 jours, vers 3480/3380 points, aucune amélioration durable de tendance n'est à espérer.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3310 points raviverait la tension à l'achat.

Sur le front économique, les données préliminaires du PIB pour le troisième trimestre en Allemagne ont été publiées ce matin et affichent un recul de 0.5%. Plus tard dans la journée à 14h30, la balance commerciale sera dévoilée ainsi que les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Remaniement du plan paulson dans un contexte morose (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Remaniement du plan paulson dans un contexte morose (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...