Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Pas d'éclaircie en vue à court terme
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Pas d'éclaircie en vue à court terme

(Tradingsat.com) - Comme anticipé hier, la Bourse de Paris a terminé en baisse lundi (-0,49%), signant une quatrième séance de recul d'affilée, le marché se montrant incapable de rebondir, en raison d'inquiétudes persistantes sur la Chine et le pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 21,02 points à 4.312,74 points, dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros. Vendredi, il avait lâché 1,59%.

Le marché parisien n'est pas toujours parvenu à repartir de l'avant malgré quelques tentatives de rebond, se montrant très hésitant tout au long de la séance.

Le CAC 40 reste sur un début d'année très mauvais, terni principalement par la déroute des places boursières chinoises.

Parmi les valeurs, les entreprises exposées aux matières premières ont évolué en hausse une bonne partie de la séance avant d'être rattrapées par la baisse du pétrole, à l'image de Total (stable à 37,35 euros) et ArcelorMittal (-1,36% à 3,34 euros).

Plusieurs valeurs industrielles ont résisté, avec Saint-Gobain (+0,07% à 36,15 euros) et Vinci (+2,16% à 58,09 euros) après un relèvement de leurs recommandations par BofA.

Vallourec a souffert (-6,59% à 6,59 euros) d'un abaissement de recommandation par Oddo, tout comme Groupe Eurotunnel (-2,73% à 10,33 euros) par Exane-BNP Paribas et Safran (-1,68% à 58,61 euros) par JPMorgan.

Le secteur automobile a été recherché, dans le sillage de l'allemand Volkswagen, porté par l'émergence d'une solution technique pour une partie de ses moteurs diesel problématiques aux Etats-Unis. PSA Peugeot Citroën a pris 0,53% à 14,30 euros et Renault 1,18% à 84,76 euros.

Sur le segment des biotechnologies, Innate Pharma s'est envolée de +8,5% à 13,85 euros, après l'annonce de l'acquisition d'un programme d'anticorps de la société OREGA biotech et celle d'une collaboration avec Sanofi sur de nouveaux formats d`anticorps bispécifiques engageant les cellules NK en immuno-oncologie.

Du coté des petites capitalisations, Europacorp a bondi (+11,79% à 4,93 euros), le quotidien Les Echos évoquant la recherche d'un partenaire et une possible sortie de la Bourse.

Nextedia a flambé de +23,4% à 0,79 euro après l'annonce par le groupe spécialisé dans le conseil et les services dédiés aux métiers du Digital Marketing du rachat de Yuseo, spécialiste de l’expérience utilisateur et de l’analyse.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé dans le désordre lundi soir. L’indice Nasdaq Composite a fini en baisse de 0,12% à 4.637 points tandis que le Dow Jones a rebondi de 0,32% à 16.398 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a pris 0,09% à 1.923 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0890$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, poursuivait sa glissade en se rapprochant des 30$, soit un nouveau plus bas datant de 2004.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, les opérateurs devront encore composer avec peu d’indicateurs. Ils pourront suivre le discours du Gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda et celui de Stanley Fischer (membre du FOMC) à 11h30, l’indice de confiance des PME aux Etats-Unis à 12h00 puis les nouvelles offres d’emploi aux Etats-Unis à 16h00.

A noter : La Bourse de Paris est attendue en baisse à l’ouverture dans le sillage des bourses asiatiques et sous la pression du nouveau recul du pétrole. Les indices chinois ont terminé quasi inchangé tandis que le Nikkei a chuté de 2,71% à 17.218 points.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 a une nouvelle fois perdu du terrain et tracé une mèche haute lundi, qui nous indique les acheteurs ont tenté en vain de reprendre la main, et a encore terminé sur ses plus bas de séance. Toutes les tentatives de rebond de l'indice ont été fragiles et se sont soldées par des échecs.Nous sommes donc toujours dans le scénario de vague baissière de court terme et nous n'identifions aucun signe de retournement. Au contraire, les indicateurs de tendance plaident tous pour une poursuite du mouvement baissier.

Pour les prochaines séances, nous nous attendons toujours à une volatilité importante et nous préparons à avoir, éventuellement, une séance de capitulation. C'est-à-dire à une séance au cours de laquelle nous aurions un véritable décrochage de l'indice dans des volumes puissants qui marquerait un creux majeur pour l'indice et permettrait d'envisager un rebond.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4320.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4320.00 / 4380.00 / 4470.00
  • Support(s) : 4270.00 / 4230.00 / 4110.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -4 % / -2 % / -0 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -6 % / -9 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas d'éclaircie en vue à court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas d'éclaircie en vue à court terme (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...