Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Obama acculé à un déficit budgétaire record
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 046.20 +0.57 % Temps réel Euronext Paris
5 027.13Ouverture : 5 048.11+ Haut : 5 008.67+ Bas :
+0.38 %Perf Ouverture : 5 017.43Clôture veille : 2 151 940 KVolume :

CAC 40 : Obama acculé à un déficit budgétaire record

(Tradingsat.com) - Après un démarrage haussier jeudi matin, le Cac 40 est venu inscrire un sommet contre les 2753 points avant de peu à peu réduire son avance. Mais le scénario de la journée de mercredi ne s'est pas répété et l'indice a réussi à confirmer son avance en cours d'après-midi en venant flirter avec les 2770 points, notamment soutenu par la bonne tenue des marchés américains. Le Cac 40 est ainsi parvenu à mettre un terme à une longue série de huit séances de repli qui ont totalisé un recul conséquent de 10% pour enfin terminer sur une note positive jeudi de 1.78% à 2745 points. Le département bancaire a été particulièrement soutenu et des avancées significatives ont été constatées sur des titres comme BNP Paribas (+12.14%), Société Générale (+8.86%), AXA (+8.67%) ou encore Crédit Agricole (+8.43%). Contre la tendance, Saint Gobain a poursuivi sa descente aux enfers plongeant ce jeudi de 8.26%. Le titre Vallourec (-6.07%) a aussi été malmené après la présentation de perspectives décevantes pour 2009. Le retour à la confiance observé hier dans le secteur bancaire a notamment trouvé son origine en Grande Bretagne où la mise en place d'une couverture des actifs toxiques des banques a été chaleureusement saluée par les opérateurs. Mais sur le plan macro-économique, les nouvelles n'ont pas été bonnes aux États-Unis avec un effondrement de 10% des ventes de maisons neuves pour le mois de janvier, une baisse de 5.2% des commandes de biens durables pour le même mois et enfin pour clore ce sombre tableau, l'annonce d'un nombre record de chômeurs indemnisés la semaine dernière. Malgré cette avalanche d'informations inquiétantes sur la dégradation de l'économie américaine, les indices US ont débuté la séance dans le vert saluant notamment la prévision d'une enveloppe de réserve de 250 Milliards de dollars pour les banques au budget 2009 présenté hier par Barack Obama. Prévoyant un déficit record pour 2009 de 1750 Milliards de dollars, le locataire de la Maison Blanche a choisi d'engager un ambitieux plan de réformes afin de stimuler l'économie et s'attaquera par la suite au délicat chantier de la réduction de la dette. C'est en fait le secteur des pharmaceutiques qui a porté un coup fatal au rebond de ce jeudi, attaqué en seconde partie de journée, ce département a refait basculer le Dow Jones dans le rouge avant une clôture en baisse de 1.22%. Les dispositions prévues en matière de santé de la part de Barack Obama ont été particulièrement mal accueillies par les grands groupes pharmaceutiques, Merck a ainsi lâché 6.70%. A noter que General Motors (-6.67%) a dévoilé des pertes abyssales de plus de 30 Milliards de dollars au titre de 2008. L'heure était aussi aux dégagements dans le compartiment des valeurs technologiques : le Nasdaq a soldé cette séance de jeudi sur un repli de 2.38% dans un climat alourdi par les trimestriels de Dell (-1.79%) qui ont fait état d'une forte chute de ses ventes. En Asie, l'indice Nikkei, soutenu par le secteur financier, a clôturé cette séance de vendredi sur un gain de 1.48%.

Graphiquement le rebond salutaire tant attendu après la dépression de ces huit dernières séances s'est enfin produit. Toute la question est maintenant de savoir si ce sursaut va pouvoir s'amplifier et ainsi redonner la bouffée d'oxygène dont les marchés ont tant besoin en ce moment. Graphiquement, la configuration des dernières bougies n'incite pas vraiment à l'optimisme et il va peut être une fois de plus falloir se contenter de ce petit rebond avant que la menace de rechute ne pèse de nouveau sur le marché.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 2770 points raviverait la tension à l'achat.

Une actualité macro-économique dense animera les places financières ce vendredi. A 11h, on attend le taux de chômage de la zone Euro. A 14h30, ce sera au tour des données préliminaires du PIB américain au titre du quatrième trimestre. A 15h45, les investisseurs prendront connaissance de l'indice PMI de Chicago avant que l'indice de confiance de l'Université du Michigan ne vienne clôturer ce mois de février à 15h55.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Obama acculé à un déficit budgétaire record (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Obama acculé à un déficit budgétaire record (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...