Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Nouveau vent de panique attendu avec la Chine et le pétrole
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 450.61 +1.18 % Temps réel Euronext Paris
4 413.12Ouverture : 4 460.83+ Haut : 4 413.12+ Bas :
+0.85 %Perf Ouverture : 4 398.68Clôture veille : 1 342 170 KVolume :

CAC 40 : Nouveau vent de panique attendu avec la Chine et le pétrole

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse mercredi (-1,26%), dans un marché toujours préoccupé par le ralentissement de l'économie chinoise et l'érosion des cours du pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 57,16 points à 4.480 points, dans un volume d'échanges de 3,4 milliards d'euros. La veille, il avait pris 0,34%.

Le marché parisien avait ouvert en légère baisse, avant de perdre davantage de terrain, au point de lâcher plus de 2%, mais s'est repris un peu en toute fin de journée.

Dans une moindre mesure, la place parisienne a été sensible en début de séance à l'annonce faite par la Corée du Nord de son premier essai de bombe à hydrogène, bien plus puissante que la bombe atomique ordinaire.

Sur le terrain des valeurs, le secteur pétrolier a souffert, Technip perdant 3,78% à 41,66 euros, Total 0,96% à 39,77 euros, Maurel et Prom 4,17% à 2,76 euros, CGG 3,05% à 2,54 euros ou Vallourec 4,02% à 7,71 euros.

Les valeurs industrielles ont également tiré le marché vers le bas à l'image de PSA Peugeot Citroën (-5,25% à 14,79 euros), Renault (-2,27% à 87,41 euros), Schneider Electric (-1,77% à 50,52 euros) et ArcelorMittal (-6,36% à 3,70 euros).

Le compartiment des biotechnologies a été une nouvelle fois très animé. Transgene s'est envolée de +44,1% à 3,66 euros, après l'annonce de l'inclusion du premier patient dans l’étude de phase 3 avec le produit Pexa-Vec pour le traitement d'une forme de cancer du foie avancé, le carcinome hépatocellulaire.

Neovacs a flambé de +16,95% avec l'obtention d'un nouveau financement de 5 millions d'euros dans le cadre du Programme des Investissements d`Avenir pour soutenir le développement clinique et industriel de son vaccin thérapeutique l`IFN alpha-Kinoïde.

De son côté, le spécialiste des robots chirugicaux Medtech a vu son cours de bourse bondir de +11,4% à 29,50 euros, en réaction à l'annonce de l'agrément de la FDA (Food and Drug Administration) pour la commercialisation de son robot ROSA Spine sur le marché nord-américain dans le cadre de procédures chirugicales mini-invasives de la colonne vertébrale.

Aujourd’hui, la séance risque d’être mouvementée en Europe. Nous vous mettions en garde lundi sur un éventuel risque de voir un phénomène de panique similaire à celui connu à la fin du mois d’août 2015. Et c’est ce qui est en train de se produire.

Pour la deuxième fois depuis le début de la semaine, la Bourse de Shanghai a dû fermer prématurément ce matin après seulement 14 minutes de cotations au cours desquelles les indices chinois ont perdu plus de 7%.

Cette nouvelle dégringolade s’explique par la décision prise par la Banque Centrale Chinoise de fixer la parité du yuan face au dollar à 6,5646 yuans pour un dollar, soit un plus bas datant de mars 2011. Une décision qui a entrainé d’importantes ventes sur les marchés actions avant une suspension de cotation puis une reprise en forte baisse et la fermeture anticipée. Les marchés chinois ont inscrit ce matin un nouveau record : celui de la séance de bourse la plus courte de leur histoire avec seulement 857 secondes de cotations effectives.

Aux craintes liées à la deuxième puissance économique mondiale, s'ajoute la chute continue des cours du pétrole avec des barils de Brent et de WTI qui sont tous les deux passés sous les 33$ ce matin, au plus bas depuis 11 ans.

La Bourse de Tokyo a résisté tant bien que mal pour finir en baisse de 2,3% et les bourses européennes vont connaître un début de séance sous haute pression. L’indice CAC 40 est attendu en baisse d’environ 2,60% (vers 08h30).

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs pourront suivre aujourd’hui le taux de chômage en Italie à 10h00, celui de la Zone Euro à 11h00 et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice CAC 40 permet d'identifier une tendance baissière à court et moyen terme. Aujourd'hui, une nouvelle ouverture sur un large gap baissier est attendue (la deuxième en 4 séances), les "futures" montrent vers 08h30 une ouverture autour des 4 360 points soit nettement en dessous de la zone de support clé des 4470-4490 points. Il ne reste désormais plus aucun niveau de soutien important pour le CAC avant les plus bas de septembre et d'août dernier à 4270 et 4230 points. L'avis négatif s'impose donc aujourd'hui sur le CAC 40.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous des 4472 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4600.00 / 4730.00 / 4800.00
  • Support(s) : 4472.00 / 4386.00 / 4270.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 6 % / 7 %
  • Ecart(s) support : 0 % / -1 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Nouveau vent de panique attendu avec la Chine et le pétrole (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Nouveau vent de panique attendu avec la Chine et le pétrole (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...