Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Nouveau plongeon sur fond de récession
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 773.14 +0.80 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.68 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 233 166 KVolume :

CAC 40 : Nouveau plongeon sur fond de récession

(Tradingsat.com) - Le regain de nervosité sur les marchés était palpable dès l'ouverture mercredi avec un Cac 40 qui a rapidement plongé sous les 3550 points en repli de plus de 2%. Le risque de récession qui a resurgi mardi sur les places américaines planait de plus en plus lourdement en Europe. C'est dans un premier temps un membre de la Fed de San Francisco qui a mis le feu aux poudres en annonçant que le pays de l'Oncle Sam était entré en récession. En France, l'ambiance était aussi à la morosité suite aux propos tenus par le Premier Ministre, François Fillon, qui craint "une panne de croissance pour 2009". Dans le sillage des baisses des cours des métaux, ArcelorMittal s'est enfoncé de 13.67%. Le secteur automobile a été touché avec des ventes de voitures neuves qui ont continué de plonger en Europe, -8%, soit le plus bas niveau depuis dix ans. Les titres du secteur ont été touchés comme Peugeot (-8.60%) mais dans une plus grande ampleur, Renault (-12.75%), qui a annoncé une révision à la baisse de ses objectifs de vente pour 2008, objectif de baisse déjà corrigé en juillet dernier. Dans un marché tourmenté qui accentuait son biais baissier, les opérateurs ont pris connaissance d'une série de statistiques en début d'après midi qui ont été autant de signes de ralentissement de la conjoncture avec la plus forte baisse des ventes de détails depuis trois ans et un indice "Empire State" à un plus bas historique. Les valeurs cycliques liées de près ou de loin au secteur de la construction ont été particulièrement affectées comme Schneider (-15%), Saint Gobain (-14.69%), Vinci (-12.44%) ou encore Lafarge (-11.43%). Dans la dernière partie de séance alors que les marchés américains piquaient du nez, le Cac 40 a creusé ses pertes lâchant en clôture 6.82% à 3381 points. Si après la flambée haussière de lundi qui s'est poursuivie mardi, une consolidation était attendue, celle-ci peu inquiéter dans la mesure où elle a pris un important biais baissier. En Europe toutes les places ont été touchées au moment où les dirigeants de l'Union se réunissaient à Bruxelles. Le moment est bien choisi pour afficher un front uni de la part des vingt-sept membres et ainsi étendre le plan de sauvetage entrepris dimanche dernier par le groupe des quinze. Une cellule de crise va aussi être mise en place pour coordonner les actions dans cette période agitée. L'idée chère au président Sarkozy d'un nouvel accord "Breton Woods", accord qui en 1944 avait réformé le système financier mondial est en train de faire son chemin. En attendant…Lors du discours peu optimiste du Président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke, Wall Street amplifiait son recul et c'est bien la perspective d'une contraction de l'activité économique qui était au cœur de l'emballement baissier avec une nouvelle chute impressionnante de 7.87% du Dow Jones et de 8.47% du Nasdaq. Le secteur pétrolier a fortement reculé dans le sillage du brut qui est passé mercredi sous les 75$, soit son plus bas niveau sur treize mois alors qu'une baisse de la demande se profile dans les pays riches. En Asie ce matin, c'était la douche froide, le Nikkei abandonnait en clôture 11.40%.

Graphiquement la consolidation attendue sous les 3767 points a pris de l'ampleur en ramenant l'indice sous les 3400 points. La grande bougie rouge apparue sous la moyenne mobile à 10 jours, vers 3614 points, témoigne du retour en force du courant vendeur. Cette réaction même si elle s'inscrit dans un contexte difficile reste encore dans une logique de consolidation après le puissant mouvement de rebond enclenché sur les 3048 points. Il faudrait toutefois que l'indice réussisse prochainement à réintégrer les 3500 points pour maintenir cette hypothèse. Dans le cas contraire, une nouvelle poussée baissière en direction des derniers planchers à 3048 points replacerait l'indice dans un contexte particulièrement précaire et une configuration quelque peu dangereuse.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3450 points raviverait la tension à l'achat.

Au niveau macro-économique, l'actualité sera encore riche avec la publication des inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que de l'indice des prix à 14h30, suivis à 15h15 par la production industrielle et l'utilisation des capacités et enfin à 16h par l'indice de la Fed de Philadelphie.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Nouveau plongeon sur fond de récession (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Nouveau plongeon sur fond de récession (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...