Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les yeux rivés vers la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 020.90 -0.24 % Temps réel Euronext Paris
5 027.19Ouverture : 5 027.19+ Haut : 5 003.58+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 5 032.76Clôture veille : 2 080 100 KVolume :

CAC 40 : Les yeux rivés vers la Fed

(Tradingsat.com) - L'indice CAC a une nouvelle fois lundi, symboliquement clôturé sous la barre psychologique des 5 000 points, après l'avoir dépassé en cours de séance, comme il l'avait fait également les 3 et 10 mars. Dans des volumes faibles, l'indice phare parisien a grappillé 0,13% à 4 999 points, les investisseurs orientant leur regard vers la Fed qui débute une réunion de deux jours de son Comité de politique monétaire. Une réunion clé qui pourrait se solder par un relèvement plus tôt qu'anticipé initialement du loyer du Dollar, notamment depuis que les signaux sur le front de l'emploi se sont encore avérés très bons, en fin de semaine dernière.

Pour rappel, sur le mois de février, l'économie américaine a créé 235 000 postes (hors secteur agricole), soit bien mieux que ne l'envisageaient en moyenne les économistes interrogés. Le taux de chômage est resté stable à 4,7% de la population active. Les opérateurs ont été soulagés, deux jours après l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing).

Côté valeurs, Virbac a chuté de 8% à 155,15 euros, en dépit d'un triplement de ses bénéfices annuels.

Innate Pharma a bondi de 7,29% à 11,78 euros. La société de biotechnologie a annoncé l'extension de l'essai de Phase I/II évaluant son produit lirilumab dans différentes tumeurs solides avancées. Son partenaire Bristol-Myers Squibb (BMS) a en effet a amendé le protocole clinique de son étude afin d'exploration la combinaison de son produit nivolumab avec lirilumab dans des cohortes additionnelles de tumeurs solides.

Genfit a flambé de 13,38% à 33,13 euros. Après quelques séances de relative accalmie, le titre a fait l'objet d'un regain de spéculation dans des volumes significatifs de près de 1,3 million de titres échangés, soit 4,1% du capital de la société biopharmaceutique.

Le rebond de la valeur s'élève à 55% depuis le 1er mars et les rumeurs de discussions avancées entre le géant pharmaceutique suisse Novartis et Genfit en vue de l'acquisition de la biotech française.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fait du surplace lundi, les opérateurs réservant leur prise d'initiative après l'issue demain de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed. Une grande frange d'opérateurs anticipent désormais une hausse des taux fédéraux dès cette échéance de mars, en réaction notamment au très bon rapport mensuel sur l'emploi (février).

Le Dow Jones a terminé la première séance de la semaine en très légère baisse de 0,10% à 20 881 points, tandis que le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, est parvenu à grappiller 0,24% à 5 875 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a symboliquement gagné 0,04% à 2 373 points, dans un niveau d'activité (les volumes) en chute libre.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0630$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 48,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice de sentiment économique ZEW en Allemagne à 11h00, ainsi que l'indice des prix à la production aux Etats-Unis à 13h30. Un réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) débute ce mardi. Verdict demain à 19h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Aucun changement sur le plan graphique pour l'indice phare tricolore.

La résistance de court terme que nous identifiions plus tôt se trouve sur la barre symbolique des 5 000 points. Une barre qui, lorsqu'elle cédera, avec confirmation en clôture et sous réserve d'une progression encore plus forte des volumes de transactions, libérerait un surcroit d'énergie acheteuse, en direction des sommets de l'année 2015 (5 217 points atteints en août, et 5 283 en juillet).

En attendant, la trajectoire haussière du CAC pourrait être accélérée lors du comblement du gap baissier du 12 août 2015, dont la borne haute vaut 5 094 points. Pour l'heure, les 4 930 points continuent de constituer une base d'avancée intéressante en tant que support graphique, depuis le pullback (rejet graphique) du 8 mars, ce qui correspond en outre à une reprise d'appui sur moyenne mobile courte.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4930.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q382S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5000.00 / 5217.00 / 5283.00
  • Support(s) : 4930.00 / 4806.00 / 4746.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -0 % / 4 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -4 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les yeux rivés vers la Fed (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les yeux rivés vers la Fed (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...