Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les taux espagnols produisent un effet baissier
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : Les taux espagnols produisent un effet baissier

(Tradingsat.com) - Tout au long de la semaine passée et avant le décrochage qui est intervenu vendredi après-midi sur les actions européennes, nous avions mis en évidence un certain nombre d'anomalies techniques qui écartaient les marchés d'un schéma haussier classique et malgré tout, nous avions connu plusieurs séances consécutives de rebonds techniques.

Les très fortes divergences techniques relevées incitaient donc à la prudence, ce qui justifiait notre opinion neutre, d'autant plus que l'indice CAC 40 approchait un niveau chartiste de résistance extrême à 3293 points.

Revenons sur ces facteurs qui s'inscrivaient en dichotomie avec la hausse des actions depuis le rebond initié le 12 juillet dernier :

- Non participation du secteur bancaire à la hausse (Europe + Wall Street)

- Persistance des tensions sur le rendement à 10 ans des obligations d'Etat de l'Espagne (nouveau plus haut historique enregistré vendredi dernier)

- Dynamique baissière préservée sur les cours de la parité euro dollar

- Le rebond des indices était porté par des secteurs défensifs (Alimentions, Boissons, Santé, Télécoms), combiné à la reprise de valeurs massacrés (Peugeot…)

- Arbitrages de plus en plus marqués au sein de la zone euro en faveur de la France/Allemagne contre Espagne/Italie, soit un risque d'infrastructure pour la zone

Notre interprétation de tous ces éléments était alors de considérer que le marché actions n'avait pas débuté une phase haussière de long terme et il semble que la séance de baisse de vendredi aille dans ce sens.

La séance de vendredi a en effet été douloureuse pour les marchés européens. Le regain de tensions sur les taux d'emprunt d'Etat espagnols, qui ont franchi un nouveau plus haut historique autour des 7,3%, ont renforcé les inquiétudes sur la situation financière de l'Espagne.

L'indice de référence de la Bourse de Madrid, l'Ibex 35, a frôlé les -6% de baisse en fin de parcours.

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 2,14% vendredi vers les 3 193 points, affichant malgré tout un gain de 0,4% sur l'ensemble de la semaine.

Du côté des valeurs, les bancaires ont particulièrement souffert, Crédit Agricole en tête (-6,3%), tandis que EDF (-5,6%) a pâti d'une dégradation d'UBS.

STMicroelectronics (-4,7%) a été plombée par la dégradation de Fitch sur Nokia, l'un de ses principaux clients.

Parmi les rares hausses, EADS a bondi de 3,9% après une note à l'achat de Goldman Sachs. Publicis a pris 2,7% dans le sillage de sa publication trimestrielle alors que Peugeot a terminé à l'équilibre, reprenant son souffle après sa récente dégringolade.

PERSPECTIVE GRAPHIQUE DU CAC 40 A COURT TERME :

L'indice parisien a donc subi un très net rejet baissier sous la résistance extrême à 3293 points vendredi dernier. Il ne faut pas encore en tirer de conséquences fortement baissières pour le moyen terme mais force est de constater qu'un scénario en double sommet (le gap haussier du 29 juin dernier en serait alors la ligne de cou, c'est-à-dire la ligne d'activation) devient possible.

A court terme, le rôle de support des 3205 points n'a pas été confirmé, nous estimons donc probable que le CAC 40 se replie vers le gap haussier du 29 juin, qui avait permis une reprise haussière le 29 juin dernier.

Le cadre moyen terme sera donc déterminé par la sortie de l'intervalle identifié entre le gap du 29 juin et la résistance majeure à 3293 points. Un comblement du gap relancerait la tendance baissière de fond.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les taux espagnols produisent un effet baissier  (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les taux espagnols produisent un effet baissier  (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...