Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les risques baissiers prédominent avant l'inflation us et les "minutes" de la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 376.08 -0.72 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-1.35 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 1 508 890 KVolume :

CAC 40 : Les risques baissiers prédominent avant l'inflation us et les "minutes" de la Fed

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a étroitement oscillé mardi autour de l'équilibre, pour finalement clôturer en légère baisse de 0,27% à 4 971 points, dans de faibles volumes estivaux (2,2 milliards d'euros).

Le marché se montre très attentiste avant les fameuses "minutes" de la Fed, compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, qui pourrait donner des indications sur le calendrier du prochain relèvement des taux (peut-être dès la rentrée).

Les marchés redoutent cette échéance, qui marquerait le premier resserrement monétaire de la Fed depuis fin 2008 quand elle avait baissé ses taux à un niveau proche de zéro.

Le CAC 40 a par ailleurs "plutôt bien résisté à la nouvelle débâcle du marché chinois, ce qui est bon signe", note Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert.

La Bourse de Shanghai a chuté de 6,15% mardi. Même si l'évolution de la monnaie chinoise est un sujet moins brûlant pour les marchés, ces derniers s'inquiètent toujours du ralentissement de la 2ème puissance économique mondiale.

Au palmarès des valeurs, la nouvelle glissade des cours du baril s'est répercutée sur tout le secteur pétrolier et parapétrolier. Le spécialiste des études sismiques CGG a chuté de 4,2% à 3,76 euros, suivi par la petite compagnie Maurel&Prom (-2,5%), le groupe d'ingénierie pétrolière Technip (-2%), Total (-1,65%) et le fabricant de tubes sans soudure Vallourec (-0,4%).

Les valeurs exposées à la Chine ont souffert, à l'image de Renault (-0,60% à 81,66 euros), Valeo (-2,01% à 114,75 euros), Pernod Ricard (-0,91% à 103,75 euros) et ArcelorMittal (-0,85% à 7,90 euros).

Orange a lâché 0,41% à 14,75 euros, après avoir conclu l'acquisition des 5,25% du capital de l'espagnol Jazztel qu'il n'avait pas acquis lors de son offre publique d'achat (OPA), contrôlant désormais 100% du capital de l'entreprise espagnole.

Enfin, Veolia (+1,73% à 20,93 euros) a bénéficié d'une note favorable du courtier Exane-BNP Paribas, ce qui a soutenu Suez Environnement (+1,16% à 17,44 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont également terminé légèrement dans le rouge. Le Dow Jones a cédé 0,19% à 17 511 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,62% à 5 059 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a reculé de 0,26% à 2 096 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1060$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 42,40$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, les opérateurs devront composer avec l’indice des prix à la consommation aux Etats-Unis à 14h30 qui aura très certainement un impact important sur les indices européens, les stocks de pétrole à 16h30 et la publication des très attendues "Minutes" de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Très peu de changements à noter au niveau purement graphique. Depuis la séance du 13 août, des tentatives haussière et baissières ont lieu chaque jour mais elles se soldent toutes par des échecs ce qui nous donne au niveau graphique des mèches hautes et basses sur chacun de ces 4 chandeliers. Pour rappel, ces mèches représentent la volatilité sur l'indice CAC 40 et témoignent de la nervosité et de l'incertitude des opérateurs. Par ailleurs, la succession de ces 4 chandeliers en forme de "doji" forme une structure dite en "haute vague" que l'on trouve généralement dans des zones de congestions et qui crée un état propice à l'apparition d'un mouvement d'amplitude.

Au niveau des indicateurs de tendance, la moyenne mobile 100 (en orange sur les deux graphiques) fait office de résistance et sous ces courbes, le biais de court terme est baissier. En données horaires, cette courbe de tendance de fond s'est retournée à la baisse.

Par ailleurs, la présence du gap baissier non comblé et toujours non testé du 12 août dernier plaide également en faveur d'une correction de l'indice.

Enfin, vers 08h30, les futures suggèrent une ouverture en baisse de 0,80% de l'indice CAC 40.

Nous émettons donc un avis négatif pour la séance à venir.

A noter : On surveillera aujourd'hui l'attitude de l'indice au contact des 4 920 points, niveau de support en dessous duquel la baisse pourrait nettement s'accélérer en direction du gap haussier du 10 juillet dernier (4 780 points) voire vers les 4 700 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5000.00 / 5030.00 / 5133.00
  • Support(s) : 4920.00 / 4907.00 / 4875.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 12 % / 13 % / 15 %
  • Ecart(s) support : 11 % / 11 % / 10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les risques baissiers prédominent avant l'inflation us et les
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les risques baissiers prédominent avant l'inflation us et les
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...