Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les opérateurs ne sont pas encore prêts à reprendre des risques
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 382.86 -1.37 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 393.54+ Haut : 4 342.64+ Bas :
-0.02 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 1 223 130 KVolume :

CAC 40 : Les opérateurs ne sont pas encore prêts à reprendre des risques

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse jeudi (-1,72% à 4.403,58 points), les investisseurs ne parvenant pas à se départir de leurs inquiétudes sur la Chine et les cours du pétrole.

La place parisienne avait ouvert sur un décrochage sévère, lâchant 3%. Mais elle a relevé la tête dans l'après-midi après avoir appris que la Chine suspendra à partir de vendredi le système automatique de coupe-circuit en cas de variation brutale. L'activation pour la deuxième fois cette semaine du mécanisme de fermeture prématurée des marchés après un nouvel effondrement des bourses chinoises, lui-même généré par l'annonce officielle d'une baisse du yuan, la plus forte depuis août, a fortement agité les marchés européens.

Sur le terrain des valeurs, celles liées au pétrole et aux matières premières ont encore été en première ligne des baisses. ArcelorMittal a perdu 5,55% à 3,49 euros, Vallourec 7,53% à 7,13 euros, CGG 3,94% à 2,44 euros, Technip3,67% à 40,13 euros ou Total 2,43% à 38,81 euros.

Air France-KLM a clôturé en hausse de 0,41% à 7,58 euros après l'annonce par Alexandre de Juniac, PDG du groupe, d'un possible retour dans le vert en 2015 de la compagnie aérienne après avoir été affectée par des pertes depuis des années.

Par ailleurs, quelques titres ont souffert d'un abaissement de recommandation, à l'image de Bouygues (-1,50% à 36,13 euros) dont la recommandation par JPMorgan est passée à "neutre" contre "surpondérer", tout comme Publicis (-3,40% à 55,20 euros), après une note de Bernstein. Saint-Gobain a perdu 4,31% à 36,46 euros après avoir vu sa recommandation abaissée à "conserver" contre "acheter" par Berenberg.

Du côté des petites capitalisations, Transgene a gagné encore du terrain jeudi (+2,19% à 3,74 euros), à contre-courant d'un marché parisien sous pression. Après l'annonce mercredi du recrutement du premier patient de l'étude clinique de phase pour son produit Pexa-Vec dans le carcinome hépatocellulaire, la société biopharmaceutique vient de dévoiler le plan stratégique très attendu des investisseurs depuis la phase de réorganisation lancée fin juin 2015.

Enfin, Eos Imaging a chuté lourdement jeudi après-midi de plus de 20% (-21,55% à 3,75 euros), sanctionné après l'annonce d'un chiffre d'affaires en forte baisse de 25% à 6,85 millions d'euros au quatrième trimestre 2015.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices sur actions n’ont pas réussi à se reprendre et ont de nouveau lourdement chuté à l’image du Nasdaq Composite qui a fini en baisse de 3,03% à 4.689 points. Le Dow Jones a cédé 2,32% à 16.514 points et le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 2,37% à 1,943 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0860$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, rebondissait en se négociant à un niveau proche de 34$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, les opérateurs devront composer avec la production industrielle en France à 08h45, la balance commerciale française à 08h45 également puis avec les indicateurs américains suivants : Le rapport officiel de l’emploi dans le secteur privé à 14h30 (nombre de créations de postes, taux de chômage, variation du salaire horaire moyen) puis les stocks de grossistes à 16h00.

A noter : La séance pourrait une nouvelle fois être agitée car si la Chine a suspendu son système automatique de coupe-circuit, ce qui a rassuré les investisseurs avec des bourses chinoises qui finissent dans le vert aujourd’hui, les craintes des investisseurs quant à un "hard landing" vont durer. En effet, l’accélération de la dévaluation du yuan peut suggérer que le ralentissement économique de la Chine pourrait être beaucoup plus brutal que prévu.

Enfin, l’évolution des cours du pétrole restera également au cœur des préoccupations des opérateurs.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice CAC 40 permet d'identifier une tendance haussière à court terme. Une légère réaction haussière est attendue à l'ouverture ce qui pourrait permettre à l'indice de combler entièrement le gap du 7 janvier vers 4465 points. Il faudra surveiller ce mouvement avec attention et en particulier les volumes qui l'accompagneront. L'indice pourrait ensuite poursuivre vers les 4470-72, un niveau de résistance majeur sur lequel il sera intéressant de voir la réaction de l'indice.

A plus long terme, la tendance de l'indice est et restera baissière tant qu'il évoluera en dessous du gap du 4 janvier. Au niveau des indicateurs de tendance, les moyennes mobiles sont toutes orientées à la baisse.

Dans ce contexte, nous préférons rester à l'écart de l'indice aujourd’hui.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4472.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4323.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4472.00 / 4600.00 / 4730.00
  • Support(s) : 4323.00 / 4270.00 / 4230.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 5 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -3 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les opérateurs ne sont pas encore prêts à reprendre des risques (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les opérateurs ne sont pas encore prêts à reprendre des risques (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...