Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les « big three » au bord de la faillite
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 845.24 -0.94 % Temps réel Euronext Paris
4 886.51Ouverture : 4 890.11+ Haut : 4 806.49+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 891.29Clôture veille : 3 478 000 KVolume :

CAC 40 : Les « big three » au bord de la faillite

(Tradingsat.com) - Après avoir ouvert sur une timide hausse, la pression baissière s'est de nouveau lourdement imposée entraînant le marché peu après 10h sur les 3103 points, en repli de 2.50%. Une fois encore le secteur bancaire a aspiré l'indice vers le bas, BNP Paribas lâchant 11% et figurant en tête des baisses sur des rumeurs d'augmentation de capital. Après des oscillations autour des 3130 points, le Cac 40 a peu à peu remonté la pente au cours de l'après midi profitant notamment du rebond enregistré par les marchés américains à leur ouverture. Wall Street a salué les bons résultats publiés par Hewlett-Packard permettant au Cac 40 de s'extraire du territoire baissier pour regagner les 3200 points et clôturer la séance à 3217 points en hausse de 1.11% dans un volume toujours anémique de 3.7 Milliards d'euros. Contre la tendance, les valeurs bancaires ont accusé les plus fortes baisses de l'indice : Dexia a chuté de 11.91%, Société Générale de 5.69% suivi de près par BNP Paribas (-5.13%), ou encore Crédit Agricole (-4.46%). Sur le plan des hausses, Alctatel a clôturé sur une belle avancée de 4.79% après avoir annoncé l'ouverture de négociations avec Dassault Aviation pour céder sa participation dans Thalès. GDF Suez a gagné 4.71% et Total 4.61% alors qu'un rapport a mis en évidence une contraction de la demande du pétrole pour 2008 ce qui n'est jamais arrivé depuis 25 ans. Au chapitre de l'actualité économique, l'indice des prix à la production s'est effondré de 2.8% aux États-Unis, c'est le compartiment de l'énergie qui accuse un repli record de 12.89% du jamais vu depuis 22 ans. Mais ce chiffre peut être vu sous un angle positif dans le sens où cela laisse toute latitude à la banque centrale américaine pour poursuivre sa politique d'assouplissement. La volatilité déjà très présente ces dernières séances a continué d'apporter son lot d'incertitudes, un temps en repli de 3.60%, l'indice des valeurs technologiques, le Nasdaq, a finalement clôturé quasiment inchangé à +0.08%. Le Dow Jones en baisse de 2% en seconde partie de séance a développé un rally haussier de fin de journée pour terminer positif de 1.83%. La séance de mardi a vu défiler devant le Congrès américain les patrons des « Big Three », auditionnés pour réclamer une aide d'urgence de quelques 25 Milliards de dollars afin de sauver de la faillite General Motors, Chrysler et Ford alors que le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, s'oppose fermement à ce qu'une partie des 700 Milliards de dollars leur soit affectée. Sur le plan du pétrole, la dégringolade de l'or noir s'est poursuivie sur le Nymex, les prix du brut sont maintenant sur les 54$, soit un plus bas depuis 22 mois, dans l'attente cet après-midi de la publication des stocks de pétrole aux États-Unis.

Graphiquement le mouvement de correction s'est un temps prolongé jusque sur les 3103 points avant que l'indice ne réagisse à la hausse pour revenir au contact de sa moyenne mobile à 20 heures, vers 3203 points. Le débordement confirmé de ce seuil donnerait une indication positive mais il faudrait que l'indice réussisse à s'extraire de son corridor baissier (tracé en noir sur le graphique horaire) pour signer une phase haussière de plus grande ampleur. Ce ne serait donc que le débordement des 3250 points qui annoncerait une amélioration de tendance plus significative. En revanche si l'indice repassait rapidement sous les 3203 points, tout espoir de reprise serait anéanti et c'est le scénario d'une nouvelle purge en direction des 3103 points, voire des 3033 points, qui menacerait après rupture d'un palier donné par la moyenne mobile à 10 heures, vers 3160 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3250 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3160 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan des publications, les opérateurs prendront connaissance à 14h30 de l'indice des prix ainsi que des mises en chantier de logements et permis de construire. A 16h35, ce sera au tour des stocks pétroliers hebdomadaires de sortir de l'ombre et enfin à 20h les "Minutes" de la Fed seront dévoilées.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les « big three » au bord de la faillite (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les « big three » au bord de la faillite (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...