Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les 4 500 points ont un rôle technique majeur
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Les 4 500 points ont un rôle technique majeur

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a bondi vendredi de 3,07% à 4480,66 points, terminant la semaine sur une note très positive avec un repli hebdomadaire finalement limité à -1,2% sur cinq séances, malgré les forts reculs de mardi (-3,4%) et jeudi (-1,9%).

La cote parisienne a rompu dès l'ouverture avec sa tendance baissière, rassurée par une allocution de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen, qui a sorti les investisseurs du flou dans lequel elle les avait plongés, lors la dernière réunion de l'institution monétaire américaine.

"La Bourse de Paris enregistre un rebond sensible après les déclarations de Mme Yellen qui dit enfin ce que les marchés attendaient, à savoir que la vigueur de l'économie américaine est suffisante pour supporter une hausse des taux directeurs de la Fed et contrecarrer le ralentissement chinois", a expliqué Daniel Larrouturou, directeur délégué de Diamant Bleu Gestion.

Le rebond plus fort que prévu de la croissance de l'économie des États-Unis au deuxième trimestre est aussi venu conforter les propos rassurants de Mme Yellen sur l'économie américaine. Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 3,9% en rythme annualisé au cours de la période avril-juin, alors que les économistes anticipaient en moyenne une croissance de 3,7%.

Ces éléments ont permis aux investisseurs de prendre un peu leur distance avec les turbulences des derniers jours liées aux craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale et au scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen, qui a pris une dimension planétaire.

Les valeurs du luxe se sont distinguées, à l'image de Kering (+6,2%), plus forte hausse du CAC 40, et de LVMH (+4,9%), suivis par le leader mondial des cosmétiques L'Oréal a gagné 5,5%.

Si les retombées du scandale autour de la tricherie du constructeur allemand n'ont certainement pas fini de faire couler de l'encre, les valeurs du secteur automobile se sont en effet redressées dans le sillage du marché. Les équipementiers automobiles Valeo (+5,4%) et Plastic Omnium (+6,4%) ont été très en vue. Renault a pris 2,18% à 65,22 euros, Peugeot 0,69% à 13,10 euros, et Faurecia 2,04% à 27,80 euros.

Trigano a grimpé de 5,7% après la publication d'un chiffre d'affaires annuel (exercice clos fin août 2015) de 1076 millions d'euros, en croissance de +20,5%. Les ventes du fabricant de camping-cars ont en particulier bondi de +30,1% au quatrième trimestre de l'exercice écoulé.

En bas de classement, Zodiac Aerospace (-6,79% à 19,76 euros) a été pénalisé par la volonté d'American Airlines de revoir une commande de sièges haut de gammes, qui pourrait être confiée en partie à un autre fournisseur.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la semaine en "ordre dispersé", le Dow Jones parvenant à grappiller 0,70% à 16 314 points, et le Nasdaq Composite abandonnant 1,01% à 4 686 points, dans le sillage d'un intérêt momentanément décroissant sur le secteur des "biotechs". Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est quant à lui resté stable à 1 931 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1180$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, poursuit son rebond en se négociant à 45,20$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, les opérateurs devront composer avec une batterie d'indicateurs américains, après avoir suivi le discours de William C. Dudley (FOMC) à 14h30: l'indice "core" des prix principaux de la consommation des particuliers à 14h30, les revenus et dépenses des ménages à 14h30, les promesses de ventes de logements à 16h00, le discours de Charles L. Evans (FOMC) à 19h30 et celui de John C. Williams à 23h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a réalisé vendredi un pullback quasi parfait sur la zone technique des 4 500 points, ex niveau de support devenu résistance majeure. Ce rejet très net sur cette zone envoie un signal négatif à court terme, et l'indice pourrait être désormais refoulée. D'autant que ce pullback a été doublé d'un échec au contact de la moyenne mobile courte à 10 jours (en bleu clair). Avis négatif de court terme pour cette première séance de la semaine.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4500.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4500.00 / 4666.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4309.00 / 4230.00 / 4110.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 5 % / 6 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -5 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 4 500 points ont un rôle technique majeur (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 4 500 points ont un rôle technique majeur (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...