Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les 4 500 points identifiés comme résistance majeure
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Les 4 500 points identifiés comme résistance majeure

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a stoppé mercredi l’hémorragie, terminant proche de l'équilibre (+0,1% à 4432,8 points) au lendemain d'une chute de 3,4%, dans un environnement économique toujours dominé par les incertitudes.

"La place parisienne a tenté de se stabiliser après la journée noire d'hier, mais la situation reste fragile", a résumé Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Les investisseurs ne se sont pas alarmés des chiffres de l'activité manufacturière chinoise qui s'est encore lourdement contractée en septembre, confirmant l'essoufflement persistant de la croissance de la deuxième économie mondiale.

Le Brésil, déjà empêtré dans des scandales politiques, pourrait à son tour générer de l'inquiétude sur les marché, en raison de la faiblesse de sa monnaie le réal, qui a touché un plus bas historique face au Dollar, dans un contexte de peur sur les exportations de matières premières en ... Chine, justement.

Côté européen, "la bonne surprise sur le PMI français en septembre a compensé le tassement de l'activité dans le reste de la zone euro", a souligné M. Baradez. En France, l'activité du secteur privé a continué de croître pour le huitième mois consécutif avec un PMI à 51,4 points contre 50,2 en août.

La zone euro a connu pour sa part un léger ralentissement de la croissance de l'activité privée en septembre, qui reste cependant solide dans l'ensemble du trimestre.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, auditionné par les députés européens s'est employé pour sa part à rassurer en affirmant ne "pas voir de risques majeurs pour la stabilité financière se matérialiser à l'heure actuelle", dans l'environnement actuel de taux d'intérêt très bas.

L'effet du scandale Volkswagen s'est un peu atténué, après avoir sérieusement affecté les marchés européens mardi. Les déboires du groupe allemand ont continué néanmoins à faire souffrir ses concurrents français, Peugeot reculant de 2,56% à 13,50 euros et Renault de 2,33% à 65,00 euros.

Les équipementiers Plastic Omnium (+3,17% à 20,86 euros), Faurecia (+2,38% à 28,23 euros) et Montupet (+10,26% à 57,17 euros) ont par contre tiré leur épingle du jeu.

Total a signé la plus forte hausse du CAC 40 (+2,18% à 40,63 euros) après avoir annoncé qu'il allait amplifier son programme de réduction de coûts et baisser davantage ses investissements pour affronter la chute des cours du pétrole et préserver son dividende, à l'occasion d'une journée investisseurs à Londres.

De l'autre côté de l'Atlantique, même son de cloche avec une séance de transition, les principaux indices ne terminant que très légèrement dans le rouge.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1190$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, poursuit son rebond en se négociant à 44,80$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, les opérateurs se concentreront sur l'indice IFO allemand à 10h00, la 5ème opération TLTRO de la BCE à 11h15 la variation du nombre de demandeurs d'emploi en France à 18h00, et pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables à 14h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les ventes de logements neufs à 16h00, et le discours de la Présidente de la Fed, J. Yellen, à 23h00.

A noter, pour les détenteurs de position au RD, que la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du vendredi 25 septembre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a rompu dans de puissants volumes, un niveau technique majeur, devenu résistance depuis, celui des 4 500 points, qui matérialisait la partie basse d'une figure graphique baissière.

Le CAC a fait en séance hier un mouvement intéressant: il est venu effectuer un "pullback" (rejet) contre ce niveau, ce qui lui donne encore plus de sens en tant que résistance de court terme. A savoir que sous ce niveau, des dégagements sont encodes probables.

A l'échelle de la seule séance à venir en revanche, une nouvelle séance neutre, de transition, est l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4666.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4400.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4666.00 / 4733.00 / 5000.00
  • Support(s) : 4400.00 / 4230.00 / 4110.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 4 % / 5 % / 10 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -6 % / -9 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 4 500 points identifiés comme résistance majeure (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 4 500 points identifiés comme résistance majeure (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...