Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les 3 000 points vont ils tenir ?
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 735.48 +0.87 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 748.51+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 4 863 280 KVolume :

CAC 40 : Les 3 000 points vont ils tenir ?

(Tradingsat.com) - Après deux séances de baisse d'affilée, la Bourse de Paris a rebondi timidement mercredi au terme d'une journée rythmée par des annonces politiques avec la constitution d'une nouvelle équipe gouvernementale en Italie. Cette journée a par ailleurs été marquée par de nouvelles publications d'entreprises, mais aussi par des tensions persistantes sur les taux d'intérêt européens.

Les marchés avaient ouvert en repli, toujours affectés par les craintes d'une propagation de la crise de la dette en zone euro. L'indice CAC 40 a finalement clôturé ce soir sur un gain de 0.52% à 3 065 points.

Vivendi (+5.56% à 16.34 euros) a signé la meilleure performance de l'indice phare suite à des résultats solides. Le géant des médias et des télécoms a dégagé sur les neuf premiers mois de 2011 un résultat opérationnel ajusté (EBITA) de 4 866 millions d'euros, en progression de 4.2% par rapport à la même période de l'année dernière (+5.3% à taux de change constant), grâce aux performances d'Activision Blizzard dans les jeux vidéo et à la forte croissance de GVT au Brésil.

EDF (-4.36% à 19.83 euros) a été pénalisé par l'accord sur le nucléaire passé entre le PS et les Verts dans la perspective des élections de 2012. "Contre la promesse de 60 circonscriptions réservées aux écologistes pour les législatives de juin 2012, cet accord prévoit la fermeture de 24 réacteurs nucléaires (sur 58 exploités) d'ici à 2025", a écrit le Figaro. Selon un broker parisien, cette décision reviendrait de fait à fermer ces réacteurs après 40 ans de durée de vie...

Wall Street a subi des dégagements appuyés, les opérateurs se défaussant brutalement de leurs actifs les plus à risque, sous l'effet de craintes ravivées d'une contagion de la crise de la dette européennes au-delà des frontières de la Zone Euro, et en particulier vers le secteur bancaire américain. C'est Moody's qui a mis le feu aux poudres en dégradant les notes d'établissements bancaires allemands. Le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont décroché respectivement de 1.58% à 11 906 points et 1.73% à 2 640 points. Le S&P 500, baromètre de référence des salles des marchés, s'est replié de 1.66% à 1 237 points. A noter, pour les trois indices majeurs précités, une augmentation très sensible des volumes de transactions sur la séance de mercredi.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.3490$. En Europe, le baril de brent se négociait à 112$ environ.

Du point de vue de l'analyse technique, la configuration technique se dégrade davantage, car, si l'indice phare a clôturé en légère hausse, c'est loin de ses plus hauts de séance que le calcul du fixing a été réalisé. Des signes de fébrilité qui se multiplient, et qui imposent la mise en place de stratégies de couverture à court terme.

Un retour au contact du seuil hautement symbolique des 3 000 points est envisagé. Ce niveau sera surveillé avec la plus grande attention dans le sens où sa rupture (avec confirmation en clôture) entraînerait des dégagements bien plus importants. Toutefois comme nous l'évoquions hier avant l'ouverture ce seuil pourrait être testé une nouvelle fois avant de céder. Il pourrait être également rompu en séance, sans confirmation à 17h35… De plus un retour au contact de la droite oblique (tracée en noir en vue horaire) - partie haute d'un triangle baissier - n'est pas non plus totalement exclue. Mais, a minima, un repli des cours à très court terme en direction de ce seuil est très probable. Une option étayée, entre autres, par la mauvaise mine des contrats "future" sur l'indice phare, vers 08h00.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif pour la séance à venir. On prendra soin de noter toutefois qu'un franchissement des 3 230 points raviverait la tension à l'achat.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs devront composer avec les ventes de détail au Royaume-Uni à 10h30 et trois chiffres de conjoncture américains: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les mises en chantier et permis de construire à 14h30 également et l'indice de la Fed ee Philadelphie à 16h00. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 3 000 points vont ils tenir ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 3 000 points vont ils tenir ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...