Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Les 3 000 points en danger
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Les 3 000 points en danger

(Tradingsat.com) - Le marché parisien a accusé le coup lundi, les craintes relatives à l'avenir de la zone euro ayant lourdement pesé avant un sommet européen dont l'issue reste très incertaine. Des rumeurs de dégradations imminentes de la note des banques espagnoles par l'agence Moody's ont contribué à la déprime des opérateurs, éclipsant la bonne nouvelle concernant le marché immobilier aux Etats-Unis. Des rumeurs confirmées hier soir.

L'indice CAC 40 a décroché de 2,24% à la clôture, pour un fixing à seulement une vingtaine de points au-dessus du seuil psychologique des 3 000 points.

Une baisse à laquelle a massivement participé le secteur bancaire, à l'image des lourds dégagements subis par Crédit Agricole (-4.66% à 3.195 euros), BNP-Paribas (-5.51% à 27.78 euros) ou Société Générale, lanterne rouge ce lundi (-5.90% à 16.745 euros). Très lourd repli journalier à signaler également sur Renault (-4.54% à 30.10 euros), Alcatel-Lucent (-5.38% à 1.23 euro) ou encore Peugeot (-5.81% à 7.246 euros). Seuls deux titres sur quarante sont parvenus à se hisser en territoire positif : une valeur « dollar », EADS (+2.02% à 1 314 points) et PPR (+0.36% à 111.20 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions n'ont pas confirmé lundi la progression enregistrée lundi sur une base il est vrai purement technique. C'est un retour à des dégagements nourris à laquelle nous avons ainsi assisté, sur le Dow Jones (-1.09% à 12 503 points) ou le Nasdaq Composite (-1.95% à 2 836 points). Situation intermédiaire pour le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, qui s'est déprécié de 1.60% à 1 314 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.2510$. En Europe, le baril de brent se négociait à 91$ environ.

Du point de vue de l'analyse technique, l'écart entre les cours d'ouverture et de clôture observé hier et matérialisé par une longue bougie rouge quasi sans mèche, tout comme la puissance des volumes d'échanges enregistrés, valident le retournement envisagé le 21 juin. Pour l'heure seul le seuil hautement psychologique des 3 000 points préserve l'indice phare français, mais en cas de rupture, avec confirmation en clôture, les probabilités d'inscription de nouveaux plus bas annuels seraient sérieusement renforcées.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif pour les heures à venir. On prendra cependant soin de noter que seul un franchissement des 3 150 points raviverait significativement la tension à l'achat.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance de l'indice de confiance des consommateurs américains au sens du Conference Board à 16h00, ainsi que du nombre de demandeurs d'emploi en France à 18h00. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 3 000 points en danger (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 3 000 points en danger (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...