Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le WTI proche des 30$, prudence recommandée
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : Le WTI proche des 30$, prudence recommandée

(Tradingsat.com) - Dans un marché toujours aussi peu lisible à court terme, le marché parisien a terminé en baisse lundi (-0,56%) n'arrivant pas à se débarrasser de ses inquiétudes au sujet du pétrole et de la Chine, après avoir fortement rebondi vendredi (+2,19%). L'indice CAC 40 a perdu 24,69 points, à 4 392 points, dans un volume d'échanges de 3,3 milliards d'euros.

Le pétrole, principal élément-guide du marché, a une nouvelle fois dominé les esprits alors que les cours de l'or noir étaient orientés à la baisse, les investisseurs perdant notamment espoir d'un rééquilibrage du marché après un mauvais indicateur chinois.

En Chine, l'activité manufacturière s'est nettement contractée en janvier, enregistrant son plus fort repli depuis plus de trois ans, selon l'indice PMI gouvernemental. En revanche, l'indice du cabinet Caixin-Markit est ressorti légèrement supérieur à décembre.

Egalement à l'agenda, une série d'indicateurs aux Etats-Unis où l'activité dans le secteur manufacturier s'est contractée en janvier pour le quatrième mois consécutif (ISM). L'inflation en un an a accéléré (indice PCE) et les dépenses de construction ont augmenté en décembre.

Dans la zone euro, le marché a eu la confirmation que la croissance du secteur manufacturier s'est nettement ralentie en janvier, selon l'indice PMI.

Sur le front des valeurs, le fournisseur de l'industrie biopharmaceutique Sartorius Stedim a bondi de +10,3% en tête des plus fortes hausses du SBF 120 à un nouveau sommet historique de 371 euros après la publication de résultats annuels records.

Deuxième plus forte hausse de l'indice, Vallourec a flambé de 7,7% à 4,361 euros, après sa chute de 14% de vendredi. Le fabricant de tubes sans soudure pour l'industrie du pétrole et du gaz a annoncé une augmentation de capital d'un milliard d'euros, ainsi que la suppression de 1 000 emplois supplémentaires en Europe dans le cadre d'une "rationalisation" de ses activités.

GTT, groupe spécialiste des systèmes de confinement à membrane cryogénique pour le stockage et le transport en mer de gaz naturel liquéfié, a vu son cours de bourse s'effondrer de 23,56% à 26,35 euros après avoir annoncé faire l'objet d'une enquête du gendarme sud-coréen de la concurrence, la KFTC, au sujet de ses relations avec les chantiers navals coréens.

Alcatel-Lucent a chuté de 11,5% à 3,23 euros, dans le sillage du finlandais Nokia, avec lequel le processus de fusion est en cours. Les investisseurs ont été déçus par la compensation financière obtenue sur une partie de ses licences utilisées par Samsung pour la période 2014-2018.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en ordre dispersé, à des niveaux proches de l'équilibre. Seul le Nasdaq Composite est parvenu à clôturer dans le vert, en raison de sa moindre exposition au pétrole et à Alphabet, holding de Google, qui dépasse Apple dans la course à la première capitalisation mondiale. Le Dow Jones s'est contracté de 0,10% à 16 449 points et le S&P 500 de 0,04% à 1 939 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0900$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'affichait autour de 31,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre en particulier la variation du nombre de demandeurs d'emploi en Espagne à 09h00, les ventes au détail en Suisse à 09h15, la variation du nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne à 09h55, le PMI de la construction au Royaume-Uni à 10h30, le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, et le discours d'Esther L. George (FOMC) à 19h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pas de changement sur le plan technique: Une consolidation des gains engrangés la semaine passée, en particulier vendredi dans des volumes solides, est en cours à Paris. A noter que pour valider l'hypothèse d'une reprise durable, il faut des garanties solides, notamment sur le plan des franchissement de seuil (4 465 points dans un premier temps) et des volumes de transactions. La possibilité d'une rechute de l'indice phare n'est pas encore écarté à ce stade. Dans tous les cas, à l'échelle de la seule séance à venir, une phase de consolidation des cours est à envisager.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4465.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4284.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4465.00 / 4733.00 / 5000.00
  • Support(s) : 4284.00 / 4224.00 / 4084.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -1 % / 5 % / 10 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -6 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le WTI proche des 30$, prudence recommandée (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le WTI proche des 30$, prudence recommandée (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...