Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le support majeur à 3360 points est emporté
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.45 +1.13 % Temps réel Euronext Paris
4 413.12Ouverture : 4 460.83+ Haut : 4 413.12+ Bas :
+0.80 %Perf Ouverture : 4 398.68Clôture veille : 1 303 680 KVolume :

CAC 40 : Le support majeur à 3360 points est emporté

(Tradingsat.com) - Depuis le point de départ de la phase de correction qui a démarré sur les marchés actions vers la mi-mars, nous avions pu observer la forte désynchronisation entre Wall Street et les marchés boursiers européens. En effet, les actions américaines étaient enfermées dans une très nette séquence de surperformance et se contentaient de consolider à plat. Cette période de surperformance est probablement révolue à court terme avec des indices US qui ont enfin dévoilé une séance de prises de profit marquées.

L'impact baissier est logiquement immédiat sur les indices européens et notamment l'indice CAC 40, un des indices actions les plus faibles dans la baisse. L'indice parisien avait dans un premier temps été pénalisé par la chute du titre TOTAL, qui occupe toujours le premier rang dans la modélisation du CAC 40, puis ce sont l'ensemble des valeurs cycliques qui sont entrées en correction (Alcatel-Lucent abandonne 7.09%, Cap Gemini cède 6.25%n Alstom recule de 6.09%, Peugeot inscrit de nouveaux plus bas historiques, -5.82% à 10.77 euros)

Le CAC 40 développe donc une troisième semaine consécutive de correction et a clôturé hier en baisse de 2.74% à 3313.47 points, dans un volume de transaction en nette progression. Les cours ont ouvert un gap baissier hier, puis ont amplifié leur baisse tout au long de la séance pour finalement nettement rompre le support majeur à 3360 points.

Nous avions expliqué que ce seuil graphique est de dimension majeure sur l'horizon de temps hebdomadaire et qu'il avait permis aux cours de rebondir de nombreuses fois lors des mois de février et mars. Les 3360 points viennent donc de perdre ce rôle de support, la rupture est franche et si elle devait être confirmée ce soir en clôture (il s'agit d'une clôture hebdomadaire car la bourse de Paris est fermée vendredi 6 avril), nous aurions alors un changement de polarité graphique et les 3360 points agiraient désormais comme forte résistance pour les cours. La tendance est donc devenue nettement baissière à court terme en Europe, en Asie et à Wall Street (-1.02% pour le S&P 500 et -1.36% pour le Nasdaq 100). Logiquement, nous observons une baisse de la parité Euro Dollar sur le marché des changes.

Baisse des actions, hausse du Dollar, un nouveau cadre d'aversion au risque et de prises de bénéfices qui fait suite à la décision de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) de ne pas engager une troisième phase d'assouplissement quantitatif (QE 3). Hors, nous sommes régulièrement revenus sur le rôle de source principale de la hausse jouée par la politique monétaire ultra accommodante de la FED. Sur le plan macroéconomique américain, c'est l'ISM des services qui a déçu.

A cela se sont ajoutées des statistiques macroéconomiques assez décevantes en Zone Euro, notamment la très faible croissance des commandes industrielles en Allemagne pour le mois de mars. La crise de la dette en Zone Euro revient aussi sur le devant de la scène avec des banques espagnoles qui semblent à nouveau manquer de moyens pour acheter de la dette publique espagnole. L'impact positif des LTRO européens serait –il déjà terminé ?

L'analyse technique donne donc un message baissier qui concerne la dynamique à court terme. Nous sommes toujours au cœur d'un marché haussier de fond et il s'agit de la première vague de correction ample. Le danger est qu'elle se transforme en un nouveau marché baissier de fond.

A court terme, l'indice CAC 40 devrait effectuer un « pull back » vers la désormais résistance à 3360 points. Si les cours refluent à nouveau, la baisse se prolongera vers le support majeur à 3250 points, qui reçoit actuellement le renfort de la moyenne mobile à 100 jours.

Notons que si nous avons une clôture hebdomadaire fortement positive (scénario le moins probable), la rupture des 3360 points sera alors invalidée et la hausse reprendra rapidement.

A court terme, notre opinion demeure négative et nous confirmons notre cible à 3250 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le support majeur à 3360 points est emporté (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le support majeur à 3360 points est emporté (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...