Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le secteur automobile en souffrance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

CAC 40 : Le secteur automobile en souffrance

(Tradingsat.com) - Sous pression haussière depuis maintenant cinq séances, le Cac 40 a maintenu le cap en tout début de journée, lundi, avant de peu à peu lâcher du lest puis finalement se laisser emporter par la pression baissière. Les prises de bénéfices se sont imposées à Wall Street dès l'ouverture et ont pesé sur la place parisienne qui a un moment oscillé sous les 3330 points, en baisse de 0.70%, avant que les acheteurs ne s'imposent de nouveau. En clôture, le Cac 40 a ainsi réussi à préserver une nouvelle séance positive de +0.31% à 3360 points dans un volume un peu plus nourri de 2.8 Milliards d'euros. Concernant les tableaux des palmarès, la situation était très disparate avec une progression de plus de 6% pour EADS ou Alcatel-Lucent, mais un recul de 3.23% pour Renault qui a été affecté par un abaissements de recommandation, ou encore une chute de 2.90% de Pernod Ricard et de 2.58% de BNP Paribas. Le secteur automobile a connu un nouveau mois de décembre noir avec un fléchissement en France de 15.8% du nombre d'immatriculations de voitures neuves. Aux États-Unis, la sanction a été plus sévère avec un effondrement des ventes de 53% pour Chrysler ou 21% pour General Motors. Outre Atlantique, l'heure était aux prises de bénéfices après une série de trois séances de belle hausse. Si d'un point de vue macro-économique, les dépenses de construction ont affiché un repli inférieur au consensus, les indices sont restés sous emprise baissière : le Dow Jones a reculé de 0.91% et le Nasdaq de 0.26%. Sur le front du pétrole, les cours du brut ont poursuivi sur leur lancée oscillant au-dessus des 48 dollars dans un contexte international toujours tendu que ce soit au Proche Orient où le Président Sarkozy a entamé une visite ou entre la Russie et l'Ukraine. En Asie, le Nikkei a clôturé cette séance de mardi sur une faible hausse de 0.42%, la journée a été marquée non seulement par l'annonce du géant Toyota d'une chute de 30% de ses ventes aux États-Unis et mais aussi par la décision d'une prochaine cession de la production du constructeur automobile durant onze jours dans toutes les usines du pays.

Graphiquement l'indice aligne une cinquième séance consécutive de hausse dans un volume en sensible progression même si on est encore très loin des niveaux d'octobre où régulièrement plus de 6 Milliards d'euros étaient traités sur les valeurs du Cac 40 alors que le chiffre d'affaires a péniblement atteint la moitié ce lundi. Si à court terme, une consolidation pourrait intervenir sous les 3400 points, celle-ci ne devrait pas détourner l'indice de son principal objectif donné par le gap laissé ouvert à 3490 points entre les séances des 10 et 11 novembre dernier.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3383 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3323 points relancerait la pression vendeuse.

Concernant les rendez-vous macro-économiques, l'actualité se concentrera à 16h autour de la publication aux États-Unis de l'indice ISM des services et des commandes à l'industrie.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le secteur automobile en souffrance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le secteur automobile en souffrance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...