Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le sauvetage de citigroup salué par les places boursières
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 770.68 +0.74 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.62 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 239 876 KVolume :

CAC 40 : Le sauvetage de citigroup salué par les places boursières

(Tradingsat.com) - Après le plan de sauvetage de Citigroup annoncé tard dans la nuit dimanche, le marché a débuté la semaine sous le signe de la hausse mais a aussi dans un premier temps divisé le secteur bancaire. En effet, certaines valeurs profitaient pleinement du plan de renflouement de la deuxième banque américaine éloignant ainsi le risque d'un nouveau désastre financier alors que d'autres comme BNP Paribas et Société Générale trouvaient encore le moyen de plonger respectivement de 5% et 6% en cours de matinée. Le Cac 40 galvanisé par le retour de la pression acheteuse a réussi à accentuer son avance en milieu de matinée pour revenir accrocher les 3000 points progressant de plus de 5% alors que dans le même temps l'indice IFO du climat des affaires allemand ressortait inférieur aux attentes. Après s'être stabilisée au-dessus des 3000 points jusque vers 16h, la place parisienne s'est littéralement envolée dans le sillage des marchés américains qui, dès leur ouverture, confirmaient leur rebond engagé vendredi. La conjugaison des plans de relance aux États-Unis et en Grande- Bretagne où Gordon Brown a notamment annoncé une baisse de 2.5 points de son taux de TVA et une relance budgétaire de vingt milliards de livres sterling, a redonné le moral aux investisseurs qui se sont alors mis à la chasse aux bonnes affaires. L'annonce d'une nouvelle chute de 3.10% des reventes de logements américains n'a aucunement entaché les velléités acheteuses des opérateurs. A noter qu'en Espagne c'est un plongeon de 30% des ventes de logements au troisième trimestre qui a touché le pays. La bourse de Paris résolument orientée à la hausse s'est ainsi envolée en clôture de 10.09% à 3152 points, soit la deuxième plus forte progression de son histoire, mais dans un volume modéré encore inférieur à 5 Milliards d'euros. ArcelorMittal a regagné 18.65% et PPR, Vinci, Sanofi-Aventis, Axa, Saint Gobain et Alstom ont repris plus de 14%. A noter que les deux vilains petits canards du matin, BNP Paribas et Société Générale, ont réussi à réintégrer le territoire positif en gagnant respectivement 8.39% et 3.16%. Outre Atlantique, le secteur financier retrouvait de belles couleurs après l'annonce intervenue en toute fin de week-end d'un plan de renflouement de Citigroup qui a fait grimper le titre de 58%. Ce sauvetage ne doit pas occulter que d'autres établissements restent dans des situations précaires comme en témoigne le dépôt de bilan de la banque californienne Downey Financial, ce qui porte à vingt-deux le nombre d'établissements mis en faillite cette année. La déclaration ce week-end d'un plan de relance de la part de Barack Obama a aussi été saluée mêmes si les opérateurs ne disposent pas encore de beaucoup de précisions, le chiffre de 700 Milliards de dollars circule sur l'ampleur du pan de bataille pour tenter de relever l'économie américaine qui a déjà mis un genou à terre. Le Dow Jones a donc amplifié son rebond de vendredi en clôturant sur une nouvelle avancée de 4.93%. La hausse était encore plus marquée dans le secteur des technologiques avec une envolée de 6.33% du Nasdaq. Sur le plan du pétrole, l'or noir était aussi à la fête avec un retour proche des 55$ le baril alors que samedi prochain l'Opep pourrait décider une nouvelle baisse de production. Férié lundi, le marché nippon a retrouvé le chemin de la hausse ce mardi avec une clôture positive du Nikkei de 5.22%.

Graphiquement la borne basse du canal descendant (tracé en noir sur le graphique horaire) a servi de solide bas de rebond au Cac 40 qui a dans un premier temps oscillé au-dessus de ses moyennes mobiles à 10 et 20 heures, actuellement vers 2990/3015 points, avant d'amplifier sa reprise au-dessus des 3100 points et cela sans marquer la moindre hésitation contre la borne haute du canal, vers 3080 points. L'indice s'extrait donc par le haut du corridor descendant qui avait encadré son mouvement baissier depuis le 10 novembre et fait ainsi apparaître sur cette journée de lundi une belle bougie verte dont le sommet flirte avec la moyenne mobile à 10 jours, vers 3165 points (graphique journalier). Au-delà, il faudrait que l'indice parvienne à déborder une résistance, vers 3215 points, pour ouvrir la voie en direction 3379 points. Si les 3215 points faisaient barrage, une phase de consolidation pourrait alors pointer.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3215 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3120 points relancerait la pression vendeuse.

Au niveau macro-économiques,les opérateurs ont pris connaissance à 8h ce matin du niveau du PIB allemand en recul de 0.5% pour le troisième trimestre. A 16h l'indice de Conference Board de confiance des ménages sera publié aux États-Unis.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le sauvetage de citigroup salué par les places boursières (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le sauvetage de citigroup salué par les places boursières (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...