Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le recul des matières premières catalyse les prises de profit
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : Le recul des matières premières catalyse les prises de profit

(Tradingsat.com) - Pénalisés par le reflux des cours des matières premières, les principaux indices sur actions de part et d'autre de l'Atlantique subissent des corrections marquées, les investisseurs en profitant pour prendre des bénéfices substantiels après plusieurs semaines de hausse soutenue.

En particulier, la Bourse de Paris a chuté jeudi de -1,94% à 4 856 points. pénalisée également par des commentaires accréditant l'idée d'une hausse des taux de la Fed en décembre.

La séance a été marquée par des déclarations de banquiers centraux, à commencer par le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi et la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen.

Le marché était ainsi soumis à des prises de profits de la part des investisseurs après avoir grimpé tout au long du mois d'octobre et début novembre, au point de revenir brièvement au-dessus de 5.000 points.

La perspective d'un retour durable en zone euro à une inflation acceptable s'est "affaiblie", a déclaré le président de la Banque centrale européenne (BCE), répétant que l'institution allait réexaminer l'état de sa politique monétaire en décembre.

Sur le front des valeurs, Amundi, le premier gestionnaires d'actifs européen, a bondi de 3,56% à 46,60 euros pour ses premiers pas sur le marché, après avoir réussi son introduction en Bourse, qui valorise la société à 7,5 milliards d'euros.

Son principal actionnaire Crédit Agricole a perdu 1,19% à 11,24 euros tandis que Société Générale, qui a cédé l'intégralité de ses parts dans cette opération, a lâché 2,00% à 44,05 euros.

Les valeurs liées aux matières premières ont souffert, à l'image de Total (-2,40% à 44,94 euros), Vallourec (-2,54% à 8,955 euros) ou ArcelorMittal (-6,24% à 4,61 euros).

Engie a été l'une des rares valeurs du CAC 40 en hausse (+1,51% à 16,11 euros) grâce à des informations de presse selon lesquelles l'autorité de sureté nucléaire belge pourrait prochainement donner son feu vert au démarrage de deux réacteurs à l'arrêt depuis le printemps 2014.

Iliad a pris 2,68% à 201,05 euros après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 5,3% au troisième trimestre. Le groupe a annoncé avoir dépassé pour la première fois la barre des 17 millions d'abonnés.

Eurazeo a perdu 5,05% à 62,67 euros, plombé par la dégradation de l'opinion d'Oddo Securities de "Achat" à "Neutre" malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de +27,4% à 258,6 millions d'euros.

Le secteur aéronautique a perdu du terrain avec Airbus Group (-3,74% à 64,06 euros) et Safran (-3,45% à 68,00 euros), alors que le motoriste britannique Rolls-Royce a averti de difficultés dans ses activités aérospatiale et marine qui auront des conséquences sur ses résultats en 2015 et 2016.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont également subi des prises de bénéfices marquées, à l'image du Dow Jones (-1,44% à 17 448 points) ou du Nasdaq Composite (-1,22% à 5 005 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,40% à 2 045 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0780$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négocie à 41,60$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, une batterie d'indicateurs majeurs est attendue. En voici les principaux rendez-vous: l'indice des prix à la production en Suisse à 09h15, la première estimation du PIB T3 en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, l'indice des prix à la production à 14h30, les ventes au détail à 14h30, et l'indice de confiance des consommateurs (Université du Michigan) à 16h00.

A noter que la France vient se publier une progression de 0,3% de son PIB au troisième trimestre.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Fait rarissime depuis de nombreuses semaines, les volumes de transactions ont été relativement nourris lors d'une séance de correction, preuve que le mouvement de prises de bénéfices prend corps et dispose d'une certaine inertie. D'autant que les cours ont clôturé quasiment sur les plus bas de séance hier. Prudence, donc à court terme. A noter toutefois qu'un nouveau point d'entrée sur l'indice, "contrarien", pourrait faire son apparition bientôt.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5000.00 / 5217.00 / 5283.00
  • Support(s) : 4840.00 / 4733.00 / 4580.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 12 % / 16 % / 17 %
  • Ecart(s) support : 9 % / 7 % / 4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le recul des matières premières catalyse les prises de profit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le recul des matières premières catalyse les prises de profit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...