Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le profil technique de l'indice reste morose
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 450.88 -0.84 % Temps réel Euronext Paris
4 455.59Ouverture : 4 455.59+ Haut : 4 450.88+ Bas :
-0.11 %Perf Ouverture : 4 488.69Clôture veille : 47 163 KVolume :

CAC 40 : Le profil technique de l'indice reste morose

(Tradingsat.com) - En dépit du caractère férié de ce lundi (Pentecôte), la Bourse de Paris ouvrira pour une séance complète. On devra s'attendre cependant à l'absence de nombreux opérateurs, et donc à des volumes d'échanges minces. On relativisera donc, en clôture, les interprétations techniques et graphiques de la bougie du jour.

La Bourse de Paris a terminé la semaine dernière en territoire positif vendredi (+0,62% à 4.320 points), après avoir passé une partie de la séance dans le rouge, parvenant à tirer profit de bons indicateurs américains.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont rebondi plus que prévu en avril, affichant la plus forte hausse depuis 13 mois et le moral des ménages a fortement augmenté en mai.

Parmi les autres indicateurs américains, les stocks des entreprises manufacturières et de distribution ont progressé plus fortement que prévu en mars. Les investisseurs n'ont toutefois pas réagi à la croissance économique en zone euro qui a atteint 0,5% au premier trimestre, soit un peu moins qu'une première estimation (+0,6%). La croissance de l'Allemagne, publiée avant l'ouverture, a été plus forte que prévu, à 0,7%, grâce à la force de sa demande intérieure.

De plus, le marché n'a pas semblé affecté par la mauvaise orientation des prix du pétrole en cours d'échanges américains, dans un marché en phase de rééquilibrage à l'issue d'une excellente semaine, marquée par des problèmes de production dans le monde et une série de rapports encourageants.

Enfin, plusieurs résultats d'entreprises ont animé le marché parisien. Bouygues a terminé en hausse (+2,56% à 29,64 euros). Le groupe a publié une perte nette de 180 millions d'euros au premier trimestre et a confirmé ses perspectives 2016. En outre, sa filiale Bouygues Telecom a résisté en début d'année.

Ubisoft a pris 7,99% à 30,02 euros. Le groupe a publié un bénéfice net en hausse de 14% pour 2015-2016 et confirmé ses objectifs de rentabilité alors qu'il se bat pour conserver son indépendance face aux velléités de Vivendi (+0,09% à 16,92 euros), qui détient environ 18% du capital.

Bureau Veritas a lâché 3,73% à 19,47 euros après avoir publié un chiffre d'affaires en baisse de 4,2% au premier trimestre, pénalisé notamment par le secteur pétrole et gaz.

Eutelsat s'est effondré (-27,56% à 19,80 euros) après avoir abaissé ses objectifs pour l'exercice en cours, du fait de "conditions de marché plus difficiles". Son concurrent SES a perdu 8,06% à 21,97 euros.

Bolloré a perdu 8,11% à 3,08 euros. Le groupe a publié jeudi un chiffre d'affaires en baisse de 9% pour le premier trimestre, plombé par la chute de son activité de logistique pétrolière.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont mal terminé la semaine passée, à l'image du Dow Jones (-1,05% à 17 535 points) ou du Nasdaq Composite (-0,41% à 4 717 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,85% à 2 046 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1320$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 46,80$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre l'indice Empire State de la Fed de New York à 14h30. L'agenda s'étoffera par la suite cette semaine avec en particulier, pour les Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation mardi, les stocks de pétrole et les "Minutes" de la dernière réunion du FOMC mercredi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie jeudi, et les ventes de logements anciens vendredi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le manque relatif de volumes de transactions lors des séances des 6 mai et 13 mai ne permet pas d'interpréter la figure tracée comme une figure de retournement. La configuration reste très fragile, et tant que nous n'assistons pas à un franchissement de la moyenne mobile à 100 jours (en orange) dans de puissants volumes, nous resterons dans une situation délicate sur le plan technique.

Dans l'immédiat nous optons pour le scénario d'oscillation en range, entre la moyenne mobile à 100 jours et le niveau de support des 4 229 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4374.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4374.00 / 4607.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4245.00 / 4229.00 / 4117.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / 3 % / 6 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -5 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le profil technique de l'indice reste morose (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le profil technique de l'indice reste morose (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...