Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le PIB français surprend agréablement, mais Wall Street pèse sur la tendance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Le PIB français surprend agréablement, mais Wall Street pèse sur la tendance

(Tradingsat.com) - Publiée à 7h30 ce matin, la croissance française a progressé de 0,5% au premier trimestre, contre 0,4% attendu et 0,3% au trimestre précédents. Des chiffres qui ne devraient pas suffire à redonner le sourire dans les salles de marchés, les opérateurs restant préoccupés par les prises de profits qui s'installent à Wall Street.

La Bourse de Paris a terminé proche de l'équilibre jeudi (-0,04% à 4 557 points) une séance hésitante, marquée par le statu quo décidé par la Banque du Japon sur ses taux et des résultats d'entreprises décevants.

Pour rappel, comme attendu par une grande majorité d'intervenants, la Fed a laissé ses taux inchangés mercredi à l'issue de la réunion de Comité de politique monétaire. La puissante institution monétaire s'est montré prudente sur l'amélioration des conditions économiques, en adoptant un ton accommodant.

Avec pourtant un taux de chômage inférieur à 5% de la population active, la Fed n'a pas agi sur les taux eux-mêmes, mais n'a même pas durci le ton envie de préparer le terrain à un prochain relèvement du loyer de l'argent.

Sur le front des valeurs, Airbus a chuté de 4,6% à 55,77 euros, plus forte baisse du SBF 120 après que l'avionneur a dit redouter un impact financier "significatif" lié aux nouveaux problèmes de l'avion militaire A400M. De plus, la montée en cadence de l'A350, le long-courrier dernier-né de la gamme, fait l'objet d'une attention renforcée en raison de goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement.

A l'inverse, Ipsos s'est envolé de +17,07% à 26,34 euros. La société spécialisée dans le sondages a vu son chiffre d`affaires progresser de 1,9% à 386,9 millions d`euros, avec une croissance organique de 3,7%, nettement supérieure aux anticipation.

Le promoteur immobilier Nexity a grimpé de 4,24% à 45,87 euros, après avoir atteint un plus haut depuis près d'un an, à la faveur de l'annonce d'une progression de 20% de ses revenus dans l'immobilier résidentiel au premier trimestre.

Le spécialiste des implants et dispositifs médicaux dédiés à la chirurgie orthopédique. Implanet a vu son action bondir de 6,7% à 1,58 euro à la suite de la publication pour le premier trimestre 2016 d'un chiffre d’affaires en croissance de 24% à 2 millions d'euros.

Encore pénalisée par les valeurs technologiques, les indices sur action de l'autre côté de l'Atlantique ont subi hier des prises de bénéfices significatives, à l'image du Dow Jones (-1,17% à 17 830 points) ou du Nasdaq Composite (-1,19% à 4 805 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,92% à 2 075 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1390$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 46,00$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les prêts nets accordés aux particuliers au Royaume-Uni à 10h30, l'indice des prix à la consommation à 11h00, le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, le PIB canadien pour le mois de février à 14h30, et pour les Etats-Unis, l'indice "core" des prix principaux de la consommation des particuliers à 14h30, l'indice du coût du travail à 14h30, les revenus et dépenses des ménages à 14h30, l'indice PMI de Chicago à 15h45, et l'indice de confiance des consommateurs Université du Michigan (données révisées) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français consolide au sein d'un range (canal horizontal) entre 4 482 points et le gap baissier tracé lors de la première séance de l'année, dont la borne basse vaut 4 608 points. Dans l'immédiat, un retour sur la borne basse de ce range est l'option privilégiée. Prudence, donc, à très court terme.

A noter que la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) conserve une forte pente ascendante, et que le biais de court terme reste haussier. La combinaison des gaps haussiers des 15 février et 13 avril milite en ce sens.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4608.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4608.00 / 4733.00 / 4803.00
  • Support(s) : 4482.00 / 4425.00 / 4229.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 3 % / 6 % / 7 %
  • Ecart(s) support : 1 % / -1 % / -5 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le PIB français surprend agréablement, mais Wall Street pèse sur la tendance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le PIB français surprend agréablement, mais Wall Street pèse sur la tendance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...