Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le pétrole et la Chine déstabilisent les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : Le pétrole et la Chine déstabilisent les marchés

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en forte baisse vendredi (-2,38%), au plus bas depuis janvier 2015, le marché n'en finissant pas d'être déstabilisé par le pétrole et la Chine.

L'indice CAC 40 a perdu 102,73 points, à 4.210,16 points, dans un volume d'échanges très étoffé de 6,0 milliards d'euros. La veille, il avait lâché 1,80%, pénalisé par le plongeon de Renault, dont le titre a poursuivi sa glissade.

Le marché parisien n'a cessé de perdre du terrain au fil de la journée, au point de lâcher brièvement plus de 3% sous les 4200 points, accusant le coup après un début de séance en forte baisse de Wall Street.

"Le marché est pris dans un cercle vicieux. La séance a très mal commencé avec la Chine qui a remis le feu aux poudres, ce qui a entraîné une baisse du baril, un recul des marchés européens puis de Wall Street", résume Alexandre Baradez, analyste IG France.

La chute du pétrole et les craintes autour de la Chine ont entretenu la déprime sur les marchés.

"Nos craintes se révèlent fondées: la chute du pétrole, qui s'installe sous les 30 dollars (...), empêche les marchés actions de reprendre leur souffle. Or, à court terme, il n'y a que des pressions baissières sur le pétrole", explique le courtier Aurel BGC.

Les cours du pétrole chutaient sous les 30 dollars le baril vendredi à l'ouverture à New York, effaçant leur tentative de rebond de la veille, dans un marché abattu par la perspective imminente d'afflux d'or noir iranien et les inquiétudes sur l'économie américaine.

"Dans le même temps, les investisseurs ne sont pas rassurés sur l'état de santé de l'économie chinoise", rappelle Aurel BGC, alors que les marchés chinois ont perdu beaucoup de terrain, la Bourse de Shanghai ayant fini en chute de 3,55%.

Sur le front des valeurs, après leur petit rebond de jeudi, les parapétrolières ont lourdement rechuté dans le sillage des cours du pétrole. Vallourec (-12,8% à 5,47 euros) a signé la plus mauvaise performance sur le SBF 120, suivie de près par CGG (-9,6% à 0,85 euro).

Autre secteur massacré, les biotechnologies ont accéléré leur mouvement de correction. Adocia a plongé de -9,9% à 58,8 euros. Genfit a chuté de -7,3% à 27,4 euros, Innate Pharma a perdu -6,6% à 12,25 euros, DBV Technologies -4,5% à 48,6 euros. Parmi les biotechs de plus faible capitalisation, Poxel a dévissé de 11,2%, Oncodesign a plongé de 10,3%, Erytech Pharma a perdu 8,4%, TXCell a cédé 6,4%, Hybrigenics a lâché 6,2%...

Après avoir été multiplié par 3,5 entre les 650 points du 21 novembre 2011 et les 2253 points du 3 août 2015, l'indice Next Biotech affiche maintenant un repli de 25% sur ses plus hauts.

Virbac a plongé (-10,41% à 172,90 euros), après la publication d'un chiffre d'affaires plus faible que prévu au quatrième trimestre

Parmi les rares valeurs dans le vert, Casino a bondi de +4,84% à 40,03 euros alors la progression de son plan de désendettement. Quelques semaines après avoir annoncé qu'il allait céder ses activités au Vietnam, le groupe de grande distribution a affirmé qu'il avait "entrepris des démarches" en vue de vendre ses activités en Thaïlande.

L'action Archos a bien réagi (+5,26% à 1,60 euro) à l'annonce par le concepteur de tablettes et smartphones d'un chiffre d'affaires en hausse de 20% sur l'ensemble de l'exercice 2015, grâce à la bonne tenue des ventes de ses principaux produits, smartphones et tablettes.

De l’autre côté de l’Atlantique, la Bourse de New York a également terminé en forte baisse avant un week-end prolongé dans le sillage des bourses européennes et sous le coup de mauvais indicateurs macroéconomiques et de résultats d’entreprises américaines décevants. L’indice Nasdaq Composite a perdu 2,74% à 4.488 points et le Dow Jones a cédé 2,39% à 15.988 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est retombé en dessous du seuil des 1.900 points en terminant en baisse de 2,16% à 1,880 points. Wall Street restera donc fermé aujourd’hui en raison d’un jour férié aux Etats-Unis (hommage à Martin Luther King) et rouvrira mardi.

Du côté de l’Asie, les bourses chinoises ont terminé lundi en ordre dispersé tandis que l’indice Nikkei a fini en baisse de 1,12% à 16.955 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0885$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, repartait à la baisse en s’échangeant autour de 28.90$. Ce nouveau repli devrait encore peser sur les valeurs pétrolières et parapétrolières aujourd’hui.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, les opérateurs devront composer avec un agenda allégé. Ils pourront suivre la balance commerciale italienne à 10h00.

L’agenda se densifiera dès demain avec en particulier les publications d’indicateurs chinois très importants à savoir le PIB du 4ème trimestre, la production industrielle et les ventes au détail à 03h00. Ces chiffres auront très certainement un impact sur les bourses chinoises mais aussi sur les autres places mondiales en particulier s’ils sont éloignés des prévisions.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 a de nouveau fini en forte baisse vendredi et à un niveau assez proche de ses plus bas de séance, des niveaux qui correspondaient à nos objectifs baissiers de court terme (4270 et 4230 points). L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice CAC 40 permet toujours d'identifier une tendance fermement baissière à moyen terme. Les moyennes mobiles restent toutes orientées à la baisse et celle à 10 jours (en bleu clair) conserve son rôle de résistance.

Dans l'immédiat, nous conservons donc un avis négatif sur l'indice CAC 40.

Pour les prochaines séances, il faudra encore s'attendre à un maintien de la volatilité à un niveau important et, éventuellement, à une séance de capitulation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la moyenne mobile à 10 jours et de la résistance à 4470.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4230.00 / 4270.00 / 4470.00
  • Support(s) : 4110.00 / 4000.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -4 % / -3 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le pétrole et la Chine déstabilisent les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le pétrole et la Chine déstabilisent les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...