Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le marché craint que le mode de sauvetage de Chypre ne crée un précédent
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Le marché craint que le mode de sauvetage de Chypre ne crée un précédent

(Tradingsat.com) - En hausse durant la majeure partie de la journée, les marchés européens se sont retournés à la baisse lundi après-midi, en réaction notamment à des propos Jeroen Dijsselbloem, le ministre néerlandais des finances et président de l’Eurogroupe, qui a déclaré que l’accord conclu pour Chypre pouvait représenter un nouveau modèle de résolution des crises bancaires en Europe, rapporte l’agence Reuters. Une surprise alors que le cas était plutôt présenté comme une exception, inapplicable à des pays comme l’Espagne, le Portugal ou l’Italie, compte tenu de l’hypertrophie du secteur financier par rapport à l’économie de l’île.

Or, le plan de sauvetage prévoit d’importantes pertes pour les déposants. Les clients du premier établissement du pays, Bank of Cyprus, se verront taxer jusqu'à 40 % de leurs dépôts au-dessus de 100 000 €. De même, si les dépôts de moins de 100 000 € placés à la banque Laïki, la deuxième du pays - qui va être liquidée - seront sécurisés, ceux qui dépasse ce seuil "seront gelés et participeront à la recapitalisation nécessaire" a indiqué le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble lors d’une conférence de presse.

Craignant finalement que ce plan « fasse jurisprudence », et donc que l’Europe freine massivement son soutien aux banques en grandes difficulté, les investisseurs ont procédé en séance à des prises de bénéfices appuyées. A Paris, le Cac 40, qui avait ouvert lundi en forte hausse, a finalement clôturé en repli de 1.12%, à 3 728 points.

Les valeurs bancaires, principaux moteurs de la hausse du début de séance, ont subi en séance des dégagements très significatifs. Société Générale et Crédit Agricole, en particulier, ont perdu autour de 6% dans des volumes solides. BNP-Paribas a lâché un peu plus de 3%. Un certain nombre de dossiers cycliques étaient également lourdement pénalisés, à l’image de Bouygues (-2.3%), Alstom (-2.4%) ou encore Lafarge (-3.4%).

Contre la tendance, parmi les rares titres rescapés, seuls l’Oréal (+1.37%) et STMicroelectronics (+1.62%) sont parvenus à inscrire des gains significatifs.

Les marchés américains ont fait preuve de plus de mesure, en réaction aux propos du chef de file de l’Eurogroupe, le Dow Jones et le Nasdaq Composite n’abandonnant respectivement en clôture que 0.44% et 0.30%. L’indice S&P500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, n’a lâché que 0.33%. A noter que ces trois indices ont bénéficié d’une réaction en fin de séance.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.288$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 95$ environ.

Sur le plan des publications macroéconomiques ce mardi, les investisseurs prendront connaissance des chiffres américains suivants : les commandes de biens durables à 13h30, l’indice S&P/CS des prix des logements à 14h00, l’indice du Conference Board de confiance des ménages à 15h00 et les ventes de logements neufs à 15h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La configuration graphique de court terme de l'indice phare parisien s'est dégradé hier avec le tracé d'une bougie en avalement baissier, quasiment sans mèche, et dans de forts volumes. L'indice a par ailleurs comblé intégralement le gap haussier du 5 mars. Si le biais de court terme demeure baissière, une séance de reprise de souffle, en transition sur les niveaux de cours actuels, n'est pas à exclure.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 3835.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 3719.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 3835.00 / 3872.00 / 4000.00
  • Support(s) : 3719.00 / 3600.00 / 3350.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -16 % / -15 % / -11 %
  • Ecart(s) support : -20 % / -24 % / -33 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le marché craint que le mode de sauvetage de Chypre ne crée un précédent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le marché craint que le mode de sauvetage de Chypre ne crée un précédent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...