Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le gel du niveau de production de pétrole ne convainc pas
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Le gel du niveau de production de pétrole ne convainc pas

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en petite baisse mardi (-0,11%), se montrant déçue par un accord entre l'Arabie saoudite, la Russie, le Qatar et le Venezuela pour geler leur niveau de production de pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 4,59 points, à 4 110,66 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,8 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 3,01%.

"Le marché s'attendait à une réduction des niveaux de production de pétrole, or il s'agit simplement d'un gel", ce qui a déçu les investisseurs, résume à l'AFP Alexande Baradez, analyste chez IG France.

Le marché ne s'est pas montré très baissier, estime M. Baradez, précisant qu'"il a oscillé toute la journée dans une zone relativement neutre, tantôt positive, tantôt négative", en l'absence de catalyseur.

Mais quelques indicateurs ont pesé sur la tendance. La confiance des milieux financiers allemands, mesurée par le baromètre ZEW, a chuté en février, même si elle ne constituait pas une surprise.

Aux Etats-Unis, l'activité manufacturière de la région de New York est restée en territoire négatif en février pour le septième mois consécutif, ce qui n'a pas aidé à soutenir une reprise.

Sur le front des valeurs, EDF a bondi de 9,51% à 11,28 euros, après que l'opérateur historique d'électricité eut annoncé avoir atteint l'ensemble de ses objectifs de résultats annuels.

En particulier, l'indicateur de performance de référence, l'EBITDA s'est accru de +3,9% à 17,6 milliards d'euros, conformément à l`objectif révisé à la hausse d`une croissance d`au moins 3 %.

Michelin a gagné +3,35% à 84,43 euros. Le fabricant de pneus a fait état d'une progression de 8,4% de son chiffre d'affaires en 2015, à 21,2 milliards d'euros, accompagnée d'un bond de +18,7% de son résultat opérationnel avant éléments non récurrents, soit une marge de 12,2% (+1,1 point).

Air Liquide a chuté de 4,84% à 91,83 euros malgré la publication d'une performance annuelle solide avec une nouvelle hausse du chiffre d’affaires, de la marge et du résultat net, dans le contexte d’une croissance mondiale ralentie en 2015.

Les parapétrolières ont fortement souffert du retour à la baisse du pétrole. Vallourec a plongé de 6,87% à 3,877 euros, tandis que CGG a chuté de 6% à 0,47 euro, égalant ses planchers historiques. Dans le même temps, la petite compagnie pétrolière Maurel & Prom a cédé -4,4% à 2,37 euros.

Du côté des petites capitalisations, l'éditeur de jeux vidéo Focus Home Interactive a grimpé de 3,97% à 21,98 euros après l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel en 69,1 millions d'euros sur l`exercice 2015 contre 43,8 millions d'euros en 2014.

De l'autre côté de l'Atlantique, après un week-end prolongé, les principaux indices américains se sont ajustés hier sur le rebond de lundi des autres grandes places boursières mondiales. Le Dow Jones a gagné 1,39% à 16 196 points et le Nasdaq Composite 2,27% à 4 435 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 1,65% à 1 895 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1170$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, repartait à la baisse en s’échangeant autour de 29,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, les opérateurs devront composer avec la variation du nombre de demandeurs d’emploi et le taux de chômage au Royaume-Uni à 10h30. Ils devront ensuite composer avec une série d’indicateurs américains majeurs : l’indice des prix à la production à 14h30, les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30 également, la production industrielle à 15h15 puis les "Minutes" de la dernière réunion du FOMC qui seront dévoilées après clôture à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice CAC 40 permet d'identifier une tendance neutre à court terme et toujours baissière à moyen terme. La situation graphique de l'indice reste extrêmement fragile avec un manque de participation des opérateurs depuis le début de la semaine. Sur le plan des indicateurs de tendance, la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) fait toujours office de résistance pour les cours et la moyenne mobile à 100 jours (en orange) conserve une pente descendante. Pour rappel, cette courbe représente la tendance de fond de l'indice CAC 40.

Si nous estimons que l'indice pourrait encore aller chercher plus bas dans les prochaines séances, avec une accélération baissière de fin de mouvement puissante (capitulation), à très court terme nous privilégions l'hypothèse d'une nouvelle séance de consolidation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4160.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4100.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4160.00 / 4190.00 / 4255.00
  • Support(s) : 4100.00 / 3890.00 / 3850.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -7 % / -6 % / -5 %
  • Ecart(s) support : -8 % / -14 % / -16 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le gel du niveau de production de pétrole ne convainc pas (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le gel du niveau de production de pétrole ne convainc pas (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...