Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le chômage us reste préoccupant
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 895.88 +0.15 % Temps réel Euronext Paris
4 899.65Ouverture : 4 922.64+ Haut : 4 866.12+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 4 888.76Clôture veille : 3 501 590 KVolume :

CAC 40 : Le chômage us reste préoccupant

(Tradingsat.com) - Coup de blues à la bourse de Paris qui, dès l'ouverture de ce jeudi de l'Ascension, a pris un biais baissier. Les investisseurs ont été refroidis par la révision à la baisse des prévisions de croissance de l'économie américaine pour 2009-2010. La nette amélioration des indices PMI de la zone Euro n'a pas réussi à inverser la vapeur ni d'ailleurs le recul des inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis. La place parisienne a notamment accentué son repli au cours de l'après midi alors que les opérateurs focalisaient sur le fait que le taux de chômage indemnisé a passé la barre des 5% pour la première fois depuis 1982 et que l'indice de la Fed de Philadelphie qui a certes rebondi est toutefois ressorti à un niveau inférieur au consensus. L'ambiance a également été alourdie par la dégradation de S&P qui a décidé d'abaisser sa perspective de stable à négative sur le Royaume-Uni. Affecté par cette décision, le FTSE 100 a reculé de -2.70% à Londres. Dans un volume atrophié inférieur à 2 Milliards d'euros, la place parisienne a clôturé proche de ses plus bas à 3217 points, en repli de -2.60%. STMicroelectronics (-6.10%) a pris la tête des baisses suivi par le secteur de la construction avec des chutes de -5.13% pour Saint Gobain, -4.30% pour Bouygues ou encore -3.85% pour Vinci. Aucune valeur du Cac 40 n'a résisté à la déferlante baissière mise à part Essilor International (+0.31%) et le tableau des palmarès des hausses s'est retrouvé déserté. De l'autre côté de l'Atlantique, la tendance était clairement aux prises de bénéfices, les opérateurs craignant de voir retarder l'enclenchement du processus de reprise économique. De nombreux secteurs ont donc plongé dans le rouge, mais le titre General Motors a fait figure d'exception en bondissant de plus de 32% alors qu'un accord a été trouvé avec le syndicat United Auto Workers (UAW) et qu'une restructuration de sa dette se profil auprès du fonds d'assurance maladie pour ses retraités. Selon le Washington Post, l'administration Obama se préparerait à un dépôt de bilan du constructeur de Detroit qui pourrait être assorti d'une nouvelle perfusion de 30 Milliards de dollars pour mener à bien ses restructurations. Le gouvernement US a d'ailleurs de nouveau mis la main à la poche en apportant 7.5 Milliards de dollars supplémentaires à la société de crédit GMAC qui avait déjà reçu une aide de déjà 5 Milliards de dollars quelques mois plus tôt. En baisse de -2.40% et -2.95% au cours de l'après midi, Dow Jones et Nasdaq ont réussi à réduire leurs pertes en clôture à -1.54% et -1.89%. A noter également l'annonce de la plus grosse faillite bancaire de l'année aux États-Unis qui concerne un établissement situé en Floride et vient allonger la liste des banques ayant périclité cette année au nombre déjà de trente-quatre contre vingt-cinq sur l'ensemble de l'année 2008. Le dollar a été affecté par les sombres perspectives économiques du pays et l'Euro a pointé contre un sommet annuel à 1.39.

Graphiquement le Cac 40 a mis un terme à une longue série de cinq séances de hausse et revient osciller tout proche de la borne basse de son canal ascendant (tracé en noir) qui gravite vers 3210 points. La réaction sur ce seuil, qui converge avec la moyenne mobile à 20 jours (tracée en bleu foncée), va conditionner la prochaine orientation du marché. Un rebond écarterait le risque de correction en direction de la moyenne mobile à 100 jours (tracée en orange), vers 2983 points. Mais seul le débordement d'une zone de résistance, vers 3320/3356 points ,autoriserait une vague haussière plus sereine en direction des sommets annuels à 3426 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3260 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3210 points relancerait la pression vendeuse.

La semaine se terminera dans le calme du côté des publications macro-économiques dans la mesure où seul le PIB du premier trimestre au Royaume-Uni est attendu pour 10h30.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le chômage us reste préoccupant (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le chômage us reste préoccupant (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...