Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La réserve fédérale américaine rassure les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 020.90 -0.24 % Temps réel Euronext Paris
5 027.19Ouverture : 5 027.19+ Haut : 5 003.58+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 5 032.76Clôture veille : 2 080 100 KVolume :

CAC 40 : La réserve fédérale américaine rassure les marchés

(Tradingsat.com) - Portée par le secteur bancaire durant une bonne partie de la séance, la Bourse de Paris a finalement rebroussé chemin mercredi après-midi malgré une série de statistiques plutôt positives aux Etats-Unis. L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0.59% à 3 842 points dans un volume de 3.1 milliards d'euros. A Londres, le Footsie 100 a reculé de 0.15% et à Francfort, le Dax 30 a terminé en baisse de 0.55% à 6617 points.

Selon l'enquête ADP (Automatic Data Processing), 43 000 emplois non-agricoles ont été créés dans le secteur privé en octobre 2010 aux Etats-Unis, sur une base ajustée des variations saisonnières, contre -2 000 en août. Les économistes attendaient en moyenne une vingtaine de milliers de créations de postes sur la période.

Selon l'Institute for Supply Management, l'indice ISM des services est ressorti à 54.3 pour le mois d'octobre, contre 53.5 attendu et 53.2 le mois précédent. Une valeur supérieure à 50 indique une expansion du secteur; à l'inverse, une valeur inférieure à 50 indique une contraction.

Du côté des valeurs, Société Générale a terminé en hausse de 1.9% à 42.9 euros. La banque française a rapporté un résultat net part du groupe de 896 millions d'euros au 3ème trimestre 2010, soit plus de deux fois celui enregistré sur la même période de l'année précédente. Le consensus Bloomberg était situé autour des 688 millions d'euros. Les revenus trimestriels du groupe sont en hausse de 2.6% (+5.5% en données courantes) par rapport au T3 2009, à 6.3 milliards d'euros.

Lafarge a signé la plus forte hausse de l'indice parisien avec un gain de 3.22% à 42.79 euros. Sous pression mardi dans le sillage de l'avertissement de son concurrent allemand Hochtief et d'une note prudente de broker, le titre du cimentier a pris les rênes du marché parisien avant la publication vendredi de ses comptes du 3ème trimestre. A noter que Credit Suisse a confirmé une recommandation à "Surperformance" sur Lafarge avec un objectif de cours de 48 euros.

GDF Suez a reculé de 2.2% alors que le groupe a publié au titre des neuf premiers mois de l'exercice 2010, un chiffre d'affaires de 60.1 milliards d'euros, en croissance de 3.8%.

Hors CAC 40, NicOx a perdu 4.2 % après avoir publié hier matin ses résultats pour les trois premiers trimestres de 2010. Le chiffre d'affaires de la société de biotechnologie s'est élevé à 7.4 millions d'euros, contre 1.1 million d'euros un an plus tôt. Une forte hausse qui résulte du paiement initial de licence reçu de Bausch & Lomb au premier trimestre 2010, conformément à l'accord conclu en mars. Le groupe a fait état d'une perte nette de 37.8 millions d'euros, légèrement réduite par rapporte à celle de 39.9 millions d'euros des neufs premiers mois de l'année 2009.

A l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire, la Réserve Fédérale (Fed) a annoncé hier soir de nouvelles mesures pour relancer la croissance aux Etats-Unis, sous la forme du rachat de 600 milliards de dollars d'emprunts d'Etat. Cette bonne nouvelle a été saluée par les marchés actions US et asiatiques.

Outre-Atlantique, la Bourse américaine a terminé dans le vert. Le Dow Jones 30 a progressé de 0.24% à 11 215 points, le Nasdaq Composite s'est adjugé 0.27% à 2 540 points et l'indice phare de Wall Street, le S&P500, a clôturé à 1 198 points en hausse de 0.37%.

Ce jeudi matin, les places asiatiques étaient bien orientées. A Tokyo, l'indice Nikkei 225 progresse de 1.95% et à Paris, le contrat à terme sur le CAC 40, pour le mois de novembre gagne actuellement 1% à 3860 points. Cette orientation laisse présager une ouverture dans le vert de l'indice parisien.

Sur le marché des changes, l'euro s'échange actuellement contre 1.4130 dollar.

Graphiquement, la situation n'a pas évolué. A moyen terme, la situation technique reste complexe. L'indice parisien n'a pas réussi à s'affranchir de sa résistance des 3 890/3 900 points. Un courant vendeur s'est manifesté et a entraîné l'indice en direction de sa moyenne mobile à 20 jours (visible en bleu foncé sur le graphique journalier). Le CAC 40 se situe toujours sur des niveaux de retournement : les 3 890/3 900 points. Ce niveau de prix correspond à un retracement de 76.40% de la baisse enregistrée entre le 16 avril et le 25 mai dernier. A court terme, un début de séance dans le vert est à attendre.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3 890/3 900 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3 800 points relancerait la pression vendeuse en direction des 3 756 points.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance à 13h00 de la décision du comité de politique monétaire au Royaume Uni. Outre-Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ainsi que la productivité trimestrielle nous seront communiquées à 13h30. Dernier rendez-vous macroéconomique important ce jour à 13h45 avec la réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : La réserve fédérale américaine rassure les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La réserve fédérale américaine rassure les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...