Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La Fed laisse les investisseurs de marbre
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 432.45 +0.77 % Temps réel Euronext Paris
4 413.12Ouverture : 4 460.83+ Haut : 4 413.12+ Bas :
+0.44 %Perf Ouverture : 4 398.68Clôture veille : 2 368 640 KVolume :

CAC 40 : La Fed laisse les investisseurs de marbre

(Tradingsat.com) - Découvrez notre application TradingSat Bourse : alertes push sur cours, analyses et informations sociétés. Le marché parisien est retombé dans le rouge mercredi malgré les bons chiffres sur la croissance américaine, les tensions géopolitiques ainsi que les résultats décevants de certains grands groupes en Europe (Schneider Electric, Holcim...) ayant pesé sur la tendance.

L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,22% à 4 312 points.

Selon les premières estimations publiées mercredi par le Département du Commerce, le Produit Intérieur Brut des Etats-Unis a enregistré une croissance de 4% au deuxième trimestre 2014 en rythme annualisé. Les économistes, qui anticipaient également une accélération de la croissance des Etats-Unis, s'attendaient en moyenne à un chiffre moins élevé avec une progression de +3,1% du produit intérieur brut (PIB) sur cette période.

Par ailleurs, l'enquête du cabinet ADP a révélé hier que le nombre d'emplois non-agricoles créés dans le secteur privé aux Etats-Unis s'est élevé à 218 000 en juillet sur une base ajustée des variations saisonnières. Les économistes attendaient en moyenne un chiffre plus important avec 234 000 créations de postes sur la période.

Du côté des valeurs, Airbus s'est illustré avec un gain de 3% après l'annonce de comptes semestriels supérieurs aux attentes, tandis qu'Accor (+1,5%) a profité d'une note à l'achat de Kepler Cheuvreux.

Alcatel-Lucent, qui faisait partie des nombreuses entreprises figurant au programme des publications demain, a grimpé de 0,8%.

Lanterne rouge du CAC 40, Total (-4,9%) était lourdement sanctionné après l'annonce de ses résultats.

Lafarge (-4,4%) était également sous pression dans le sillage des résultats décevants du cimentier suisse Holcim, lequel prévoit de fusionner avec le Français. Schneider a pour sa part reculé de 4,3%.

Hors indice phare, Peugeot a bondi de 6%, les bénéfices et le free cash flow annoncés ce matin par le constructeur automobile ayant impressionné le marché. Solocal Group a quant à lui affiché plus de 3% de hausse en réaction à la publication de ses résultats du deuxième trimestre 2014.

Hier soir, bien après la clôture des marchés européens, les investisseurs étaient également attentifs aux conclusions de la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine. L’Institution monétaire a confirmé la poursuite de la réduction de son programme de soutien à l’économie.

Pas de surprise, donc, ni d’éléments de langage permettant de spéculer sur un calendrier de remontée des taux. Dans de contexte, les investisseurs sont restés indécis, et les principaux indices sur actions de l’autre côté de l’Atlantique ont clôturé en « ordre dispersé ». le Dow Jones s’est effrité de 0.19% à 16 880 points tandis que le Nasdaq Composite est parvenu à grappiller 0.45% à 4 463 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l’appétit pour le risque, est resté stable sur les 1 970 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.3390$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 99.6$ environ.

Sur le plan des publications économiques ce jeudi, les opérateurs prendront connaissance des dépenses de consommation des ménages en France à 08h45, de l’indice des prix à la production en France à 08h45, du taux de chômage allemand à 09h55, de l’indice des prix à la consommation et du taux de chômage en Zone Euro à 11h00, du PIB canadien de mai à 14h30 et des chiffres américains suivants : les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l’indice du coût du travail à 14h30, l’indice PMI de Chicago à 15h45 et les stocks de gaz naturel à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Peu de changement sur le plan technique: l'indice phare français continue d'évoluer, dans une volatilité certaine, au sein d'une structure de dérive latérale, sous sa moyenne courte à 20 jours (en bleu foncé). Il a par ailleurs clôturé hier loin de ses sommets de séance. Enfin, compte-tenu de la poursuite du bal des publications d'entreprises, et de l'attitude indécise de Wall Street hier, le sentiment devrait rester neutre.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4415.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4277.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4415.00 / 4500.00 / 4600.00
  • Support(s) : 4277.00 / 4183.00 / 4000.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -0 % / 2 % / 4 %
  • Ecart(s) support : -4 % / -6 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Fed laisse les investisseurs de marbre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Fed laisse les investisseurs de marbre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...